À chaque âge, sa routine de soin anti-âge

Article publié sur aufeminin.com

Pour limiter les signes du vieillissement de la peau, la prévention est toujours préférable à la correction. Il est donc indispensable d’adopter une bonne routine de soin anti-âge dès la trentaine et de l’adapter au fil du temps.

Article écrit en collaboration avec L’Oréal Paris.

Une bonne routine de soin anti-âge doit commencer tôt ! Dès l’âge de 30 ans, le niveau d’hormones diminue, tout comme le taux de collagène et la production d’élastine. De nombreuses femmes perçoivent alors un changement au niveau de leur peau et cela continue en prenant de l’âge. Ainsi, dès la trentaine, on adopte une bonne routine beauté pour prévenir du vieillissement de la peau. Mais quels sont les bons gestes à adopter au quotidien ?

Le bon réflexe : faire un diagnostic de sa peau régulièrement

Réaliser un diagnostic de sa peau est nécessaire pour connaître son type de peau et ainsi trouver les bons produits pour prendre soin de son visage.

Pour retrouver la routine de soin anti-âge qui vous correspond parfaitement, L’Oréal Paris a mis en place le diagnostic de peau intelligent Skin Genius sur loreal-paris.fr. Il suffit de se prendre en selfie via le site où on apparaît démaquillée, sans lunettes, les cheveux bien dégagés et à la lumière naturelle, et en un cliché, vous obtiendrez un diagnostic précis et une recommandation de soin spécifique. Grâce à un algorithme doté d’une technologie unique, votre peau est en effet analysée afin de vous proposer une routine beauté personnalisée. L’outil cible vos besoins en se basant sur 5 critères (éclat, rides, fermeté, apparence des pores et homogénéité du teint) pour vous proposer les meilleurs produits afin de venir à bout de vos problématiques. Ce diagnostic de peau est d’une grande fiabilité pour des résultats à 95% équivalents à une évaluation clinique réelle. Faites votre diagnostic de peau dès à présent sur le site de L’Oréal Paris.

On nettoie en douceur

À 30 ans
Le matin, on nettoie son visage à l’aide d’un coton imbibé d’eau micellaire ou à l’aide d’un nettoyant doux. On évite d’agresser la peau afin de conserver son hydratation naturelle. Le soir, l’étape du démaquillage est indispensable ! Dès l’âge de 30 ans, on oublie les lingettes démaquillantes, souvent trop abrasives pour la peau. Elles peuvent entraîner un risque de sensibilisation et de déshydratation de l’épiderme en perturbant la barrière naturelle cutanée.

À 40 ans
À la quarantaine, la peau a tendance à devenir plus sèche et plus sensible à l’approche de la ménopause. Le matin, on utilise donc un nettoyant complet et doux, de préférence à la texture crémeuse. Le soir, on opte pour un double nettoyage,c’est-à-dire qu’on démaquille tout d’abord sa peau à l’aide d’une huile démaquillante. On la choisit particulièrement douce pour enlever tout le maquillage et les résidus accumulés au cours de la journée. Il n’y a aucun risque que l’huile obstrue les pores et crée des imperfections, car elle nettoie en profondeur et en douceur. On applique ensuite de l’eau micellaire ou bien son nettoyant doux comme un tonique pour compléter le démaquillage. La peau restera alors fraîche, nette, bien hydratée et donc très confortable. On termine par un pschitt d’eau thermale ou florale.

À 50 ans
À la cinquantaine, on peut poursuivre sa routine de nettoyage en douceur à l’aide d’un nettoyant doux, notamment un nettoyant à base d’huile. On procède au double nettoyage avec un nettoyant en lait ou en crème pour ne pas prendre le risque d’irriter la peau.

À 60 ans et plus
À partir de 60 ans, on privilégie toujours la douceur, que ce soit pour les nettoyants ou pour ses gestes. On évite d’être trop brusque pour ne pas endommager sa peau mature, car cela pourrait causer plus de dommages et de rides.

Huile solide démaquillante Nüe, 7,90 € (20g, format voyage), Pachamamaï

Huile solide démaquillante Nüe, 7,90 €, Pachamamaï

Gelée Hydrapaise purifiante et Démaquillante, 26 €, Biotanie

Gelée Hydrapaise purifiante et Démaquillante, 26 €, Biotanie

Huile démaquillante bio, 26 €, Z&ma

Huile démaquillante bio, 26 €, Z&ma

On exfolie

À 30 ans
Dès le début de la trentaine, il est important d’intégrer un soin exfoliant à sa routine beauté. La peau accumule de plus en plus de cellules mortes, il est donc essentiel de les éliminer afin de révéler tout son éclat. Pour cela, on opte pour un soin exfoliant doux, mécanique ou chimique, à l’acide glycolique ou à l’acide lactique que l’on réalise au maximum trois fois par semaine après le démaquillage. La peau sera fraîche, lisse, éclatante et prête à recevoir les autres soins.

À 40 ans
La peau devient également plus fine à partir de l’âge de 40 ans, il est donc impératif d’éviter les gommages abrasifs. On préfère donc un exfoliant chimique à base d’AHA, comme l’acide glycolique et l’acide lactique, afin d’éliminer en douceur les peaux mortes. La peau sera ainsi plus ferme, mieux hydratée, plus lisse alors que l’apparence des rides et des ridules sera diminuée. On réalise ce gommage chimique une à deux fois par semaine maximum.

À 50 ans
On peut réaliser un gommage manuel doux ou chimique sur une peau mature, mais il est préférable de ne pas en faire trop. À la cinquantaine, la peau devient encore plus fine et plus délicate. Ainsi, une à deux fois par semaine, on réalise un gommage chimique à base d’AHA pour enlever les peaux mortes.

À 60 ans et plus
À partir de la soixantaine, on peut continuer à réaliser des gommages doux ou chimiques une à deux fois par semaine. Ou bien, on peut alterner son nettoyant à base de crème ou d’huile avec un nettoyant visage à la formule douce et exfoliante, contenant des acides glycoliques et salicyliques qui aideront à réduire les taches et les imperfections. Le teint sera plus clair et une peau plus lisse.

Gommage fondant visage, 17,90 €, Guérande Cosmetics

Gommage fondant visage, 17,90 €, Guérande Cosmetics

Solution de Peeling AHA 30% + BHA 2%, 12,90€, The Ordinary disponible sur luniversdemarine.fr

Solution de Peeling AHA 30% + BHA 2%, 12,90€, The Ordinary disponible sur luniversdemarine.fr

On rééquilibre

À 30 ans
La lotion tonique est souvent la grande oubliée des routines beauté. Et pourtant, elle est très utile pour resserrer les pores, éliminer les toxines et rééquilibrer la peau. On préfère une lotion tonique sans alcool pour ne pas agresser l’épiderme.

À 40 ans
Le matin, on utilise une lotion tonique sans alcool juste après le nettoyage de la peau. Le soir, on préfère un tonique à l’acide glycolique afin d’éliminer les cellules mortes, réduire les dommages causés par le soleil et préparer la peau à recevoir les autres soins.

À 50 ans
Après le démaquillage et le nettoyage, on rééquilibre l’épiderme à l’aide d’une lotion tonique hydratante afin d’offrir encore plus d’hydratation à la peau.

À 60 ans et plus
La lotion tonique est également primordiale pour les peaux matures. On choisit un produit qui booste la production de collagène, lisse les rides et les ridules et hydrate la peau.

Lotion Native Régénérante, 17,60 €, Lilas Blanc

Lotion Native Régénérante, 17,60 €, Lilas Blanc

Lotion Tonique AHA Ready Steady Glow, 32 €, Ren clean skincare

Lotion Tonique AHA Ready Steady Glow, 32 €, Ren

On n’oublie ni les yeux, ni le cou

À 30 ans
La peau autour des yeux est particulièrement fine et sensible, elle est la première zone du visage à montrer des signes de vieillissement cutané, notamment les pattes d’oie. On en prend donc soin le plus tôt possible en appliquant un soin des yeux matin et soir dès la trentaine. On choisit une crème contenant des peptides, de l’acide hyaluronique et des antioxydants afin de prévenir la formation des rides. La caféine est aussi une option à envisager, car elle lutte contre les poches et rend la peau plus ferme. On l’applique en tapotant doucement du coin interne au coin externe de l’œil au niveau de l’os puis au niveau des sourcils.

Comme la peau du visage, celle du cou a également besoin d’être hydratée en profondeur. Lors de l’application de la crème hydratante, on ne s’arrête donc pas au menton, on descend sur le cou et le décolleté.

À 40 ans
À partir de la quarantaine, les yeux ont tendance à apparaître plus marqués et fatigués, notamment à cause de l’apparition des poches. On opte alors pour un soin contour des yeux liftant et régénérant que l’on applique matin et soir afin d’hydrater, mais aussi de prévenir l’apparition des rides. L’eau florale de bleuet et l’hydrolat de camomille sont des soins idéaux pour les yeux gonflés. On les applique seuls ou combinés en compresse pour soulager les yeux fatigués.

À partir de 50 ans
La peau autour des yeux et des paupières a tendance a de plus en plus se friper à partir de la cinquantaine. La peau est plus fragile et on remarque aussi un problème d’hyperpigmentation. On utilise alors un soin contour des yeux anti-âge raffermissant à la formule riche et éclaircissante afin de lutter contre les signes du vieillissement. On applique ce soin sur toute la peau qui entoure l’œil sans oublier la paupière mobile. On continue également d’apaiser les yeux avec des soins naturels, notamment des hydrolats.

Soin contour des yeux, 44,70 €, A la Claire Fontaine

Soin contour des yeux, 44,70 €, A la Claire Fontaine

On adopte les bons actifs tout en boostant l’hydratation

À 30 ans
Dès l’âge de 30 ans, on peut ajouter un sérum à sa routine de soin afin d’accroître les bénéfices du soin hydratant. Le matin et/ou le soir, on utilise un sérum antioxydant pour lutter contre les dommages causés par les radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré de la peau. On opte notamment pour des actifs comme la vitamine C, aussi appelée acide ascorbique, ou bien le cuivre qui boosteront la production de collagène. Attention toutefois, ils ne devront pas être utilisés ensemble, car ils se désactivent mutuellement.
Un sérum à l’acide hyaluronique est également un très bon choix car cet actif permet de retenir l’eau dans les cellules cutanées et l’empêche de s’évaporer. Il renforce le film hydrolipidique pour protéger l’épiderme des agressions extérieures. Quant à ses vertus régénérantes et anti-oxydantes, elles font de l’acide hyaluronique un actif essentiel pour lutter contre le vieillissement cutané.

La crème hydratante est quant à elle indispensable dans une routine de soin anti-âge afin de prévenir la formation des rides et des ridules. On hydrate sa peau matin et soir. On opte pour un soin contenant de la glycérine et/ou de l’acide hyaluronique pour combattre la déshydratation et les signes de l’âge. Pour le soir, on peut choisir une texture plus riche en fonction de son type de peau.

À 40 ans
Si le sérum peut rester une option pendant la trentaine, il devient indispensable à la quarantaine pour encore plus d’hydratation. On choisit un sérum antioxydant pour lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau. On peut aussi se tourner vers des sérums riches en peptides afin de stimuler le collagène. On peut commencer à utiliser un sérum contenant un faible pourcentage de rétinol afin d’habituer l’épiderme à ce dérivé de la vitamine A particulièrement puissant. Le rétinol combat les signes de l’âge en activant la régénération cellulaire et la production de collagène. Il est aussi indiqué pour les peaux à imperfections, puisqu’il réduit l’apparence des pores et les défauts cutanés. On intègre aussi à sa routine l’acide glycolique qui permet de corriger les taches pigmentaires cutanées car il agit comme un peeling chimique qui améliore le renouvellement cellulaire pour retrouver une peau plus claire et plus lisse.

L’application d’une crème hydratante matin et soir est une étape incontournable. Pour bien démarrer la journée, on choisit un soin hydratant enrichi en acide hyaluronique afin de repulper la peau et combattre les signes de l’âge. Le soir, on applique une crème de nuit composée d’actifs boostant le renouvellement cellulaire afin de réparer, réhydrater et raffermir la peau. On n’hésite pas non plus à ajouter à sa routine un masque de nuit de 1 à 2 fois par semaine.

À 50 ans
À la cinquantaine, on continue d’utiliser un sérum à la vitamine C pour lutter contre les radicaux libres qui génèrent du stress oxydatif, responsable du vieillissement de la peau. De plus, la vitamine C aide à diminuer les taches et marques d’hyperpigmentation. Le soir, on préfère un sérum au rétinol ou à l’acide hyaluronique. Pour aller plus loin dans sa routine beauté, on peut ajouter un sérum au collagène, qui stimule la régénération cellulaire et raffermit la peau l’aidant à conserver son élasticité.

On poursuit également sa routine de soin avec une crème hydratante le matin et une crème de nuit le soir à appliquer après le sérum.

Le masque hydratant est une très bonne idée à tout âge, mais encore plus à partir de 50 ans. On en choisit un avec un effet raffermissant afin de remodeler l’ovale du visage et repulper la peau au passage. On l’ajoute à sa routine au moins deux fois par semaine. On peut aussi laisser poser un masque de nuit une à deux fois par semaine pour régénérer et hydrater la peau en profondeur.

À 60 ans et plus
À partir de la soixantaine, les sérums sont plus que jamais indispensables. On opte pour un sérum à la vitamine C ou contenant d’autres ingrédients éclaircissants comme la niacinamide ou le rétinol. On l’applique le matin juste avant son soin hydratant afin de redonner de l’éclat à la peau et réduire les rides. Le soir, on restaure l’hydratation de la peau à l’aide d’un sérum hydratant et revitalisant pour le visage. On choisit un sérum à l’acide hyaluronique pour hydrater intensément la peau et minimiser l’apparence des ridules et des rides profondes.

Pour limiter l’affaissement de la peau et lisser les rides profondes, on ajoute une crème ou un baume raffermissant à sa routine de soin quotidienne. On opte notamment pour un soin contenant du Q10 ou de la vitamine C.

La peau a tendance à être de plus en plus sèche avec l’âge. Ainsi, il est important d’inclure une crème hydratante riche dans votre routine de soin de la peau. On adopte une crème anti-âge très nourrissante afin de réparer la barrière cutanée et défroisser la peau. Le matin, on applique une crème anti-âge légère pour hydrater l’épiderme. Le soir, on opte pour une crème de nuit anti-âge plus riche.

On peut également intégrer à sa routine beauté des huiles végétales pour nourrir et hydrater la peau durablement. L’huile de bourrache est particulièrement recommandée pour les peaux matures, car elle redonne élasticité et tonicité à la peau, la régénère, la répare, l’adoucit et l’hydrate. L’huile d’argousier est également reconnue pour ses vertus anti-âge, notamment grâce à sa forte teneur en vitamine E. L’huile d’avocat, l’huile d’argan, l’huile d’hibiscus ou encore l’huile de figue de barbarie sont également de très bons choix pour compléter une routine de soin anti-âge.

Treatment Clinical 0,3% Retinol + 2% Bakuchiol, 61 €, Paula’s Choice Skincare.

Treatment Clinical 0,3% Retinol + 2% Bakuchiol, 61 €, Paula's Choice Skincare

Sérum Insolente Jeunesse, 82,60 €, Sentéales

Sérum Insolente Jeunesse, 82,60 €, Sentéales

Sérum Anti-Rides 1,5% Revitalift Filler [+ Acide Hyaluronique], 19,90 €, L’Oréal Paris

Soin revolumisant anti-âge jour Revitalift Filler [+ Acide Hyaluronique], 17,90 €, L'Oréal Paris

On protège

Bien trop souvent oubliée, la protection solaire doit être la pièce maîtresse d’une routine de soin anti-âge. Son utilisation quotidienne est essentielle à tous les âges afin de prévenir et retarder le vieillissement de la peau et les dommages causés par le soleil. Chaque matin, on termine sa routine de soin en appliquant un écran solaire à la texture légère et qui n’empêche pas le maquillage ou une crème solaire en cas de forte exposition. Vous n’avez pas envie de rajouter une couche sur votre peau ? Misez sur des soins ou du maquillage dont la composition est dotée d’un filtre solaire de minimum 30 SPF.

Crème Solaire teintée certifiée bio SPF3019 €, Acorelle

Crème Solaire teintée certifiée bio SPF30, 19 €, Acorelle

Écran Solaire Visage SPF 30, 22,95 €, Madara disponible sur lookfantastic.fr

Écran Solaire Visage Protection contre les signes de l'âge avec cellules souches végétales SPF 30, 22,95 €, Madara disponible sur lookfantastic.fr

On masse son visage

Le massage facial, notamment le drainage lymphatique, est bénéfique à tout âge. À partir de la cinquantaine, il est de plus en plus incontournable, car il permet de sculpter les muscles du visage, réduire l’accumulation de la lymphe, améliorer la circulation, tonifier les tissus et stimuler la production de collagène. On réalise alors un drainage lymphatique à l’aide d’une huile végétale de bourrache, figue de barbarie, argan, hibiscus ou de rose musquée, indiquée pour lutter contre les signes de l’âge.

Huile végétale de bourrache bio, à partir de 5,50 €, Aroma-Zone

Huile végétale de bourrache bio, à partir de 5,50 €, Aroma-Zone

Huile d’Hibiscus bio, 9,90 €, WAAM cosmetics

Huile d'Hibiscus bio, 9,90 €, WAAM cosmetics

LIRE aussi l’article : https://french-wine-love.com/2021/02/25/lidl-lance-une-creme-visage-a-lhuile-dargan-bio-a-moins-de-3e/

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s