Quels sont les cocktails qui vont détrôner le Spritz cet été ?

Article publié sur lesoir.be PAR LAURA SWYSEN.

Fatigué(e) des classiques spritz, mojito et autres grands classiques de l’apéro ? Édouard Boels, mixologue auto-entrepreneur et consultant en spiritueux nous dévoile les cocktails les plus tendance de la saison.

Le spritz : stop ou encore ?

« Il est vrai que le spritz est un incontournable des terrasses ensoleillées depuis de nombreuses années. Il fait partie d’une famille de cocktails appelée les « Spritzer », qui est déclinable dans diverses versions. Je rassure ses adeptes, ces boissons rafraîchissantes seront bien présentes cet été! », assure le Bruxellois passionné qui a suivi une formation de bartending à Amsterdam et qui a travaillé dans de nombreux bars à cocktails de la capitale. Mais attention, cette année encore, le spritz aura quelques concurrents. « Le Moscow mule et le gin and tonic sont, depuis quelques années, les stars des menus. Le plus récent en date – qui se retrouve maintenant à la carte de nombreux établissements – est le basil smash », poursuit l’expert.

Le retour des intemporels

« Les cocktails classiques, comme la margarita à base de tequila, le old-fashioned à base de bourbon, le pisco sour à base de pisco ou encore le side car à base de cognac restent des incontournables pour les amateurs aguerris. Parfois légèrement revisités – on les appelle alors des « twists » – ces cocktails sont d’excellents indicateurs pour comprendre le style de bartending et les connaissances d’un barman, par exemple. Ceux qui tendent à revenir, ou sont déjà bien présents dans les bars spécialisés sont le dry martini, le Manhattan, le last word, le skinny bitch, l’espresso martini ou encore le negroni par exemple », annonce le mixologue bruxellois.

Des mocktails toujours plus fins

« Les mocktails tendent à devenir de plus en plus délicats, subtiles et surprenants. Ce ne sont plus les salades de fruits des années 2000, et c’est tant mieux! De nombreuses associations sont possibles en combinant des thés, des kombuchas, des kéfirs et bien d’autres ingrédients. Différents sucres avec un indice glycémique plus faible peuvent être utilisés comme le miel, le sirop d’agave, etc. Notons aussi l’apparition récente de spiritueux sans alcool, qui arrivent peu à peu sur nos comptoirs. Le mocktail a bel et bien un bel avenir devant lui, et nos lendemains ne vont pas s’en plaindre! », conclut Édouard Boels.

Pour suivre son travail : ici

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s