Vaccins anti-Covid-19 : quels sont les risques pour les personnes allergiques ?

Article publié sur femmeactuelle.fr

D’après la Fédération française d’allergologie, les personnes allergiques représentent 30% de la population de l’Hexagone. Ces individus sont-ils plus à risque de développer des réactions allergiques après l’injection du vaccin contre la Covid-19 ?

La campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté le 27 décembre 2020. Pour l’heure, près de 500.000 personnes ont été vaccinées en France. Plusieurs questions sur la vaccination reviennent régulièrement, notamment sur les risques d’allergie après l’injection du vaccin.

Le vaccin peut-il déclencher des réactions allergiques graves ?

Selon la Fédération française d’allergologie (FFAL), les personnes allergiques représentent environ 30% de la population française. L’organisme a récemment publié une Foire aux questions (FAQ) afin de répondre à toutes les interrogations concernant la vaccination contre le coronavirus.

“Le vaccin est uniquement contre-indiqué pour les patients présentant une allergie au polyéthylène glycol (PEG), présent dans les vaccins Pfizer/ BioNTech et Moderna, ou au polysorbate, présent dans le vaccin Astra-Zeneca et dans certains vaccins et médicaments”, peut-on lire dans un communiqué de la FFAL. Les personnes qui doivent faire attention sont celles qui ont déjà développé des réactions allergiques après un vaccin ou un traitement injectable contenant l’une de ces deux substances.

“Tous les autres patients présentant une allergie respiratoire (pollens, acariens…), alimentaire ou médicamenteuse, y compris dans leurs formes sévères, ne sont pas concernés par cette contre-indication et peuvent être vaccinés”, a souligné l’institution.

Vaccin contre la Covid-19 : quatre patients ont développé des réponses allergiques

Pour l’heure, seulement quatre personnes ont eu une réaction allergique sévère. Les patients ont développé des affections cutanées, une chute de tension ou encore un choc anaphylactique, une réponse allergique grave qui peut entraîner le décès du malade.

Avant la vaccination, une personne allergique doit-elle consulter un allergologue ? “Les patients qui ont fait une réaction sévère (crise d’asthme, choc anaphylactique, diarrhées…) après avoir pris un médicament, mais qui ne savent plus lequel, doivent faire un bilan avec un allergologue avant le vaccin. Mais tous les autres, non !”, a avertit Frédéric de Blay, le président de la Fédération française d’allergologie à 20 minutes.

Les réactions allergiques se manifestent souvent une heure après l’injection du vaccin. Dans de rares cas, les effets secondaires peuvent apparaître plusieurs jours après la vaccination. Les réponses allergiques se caractérisent souvent par des réactions locales autour du point d’injection. Il est possible que certains patients développent de l’urticaire, un œdème au visage et/ou des gènes respiratoires. Si un patient a une allergie à la première dose du vaccin, il ne doit pas recevoir la seconde injection.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s