Une étude révèle l’ampleur des propagations asymptomatiques du Covid-19

Article publié sur slate.fr

Plus de la moitié des cas de transmission viendraient de porteurs dits «silencieux».

Les porteurs dits «silencieux» jouent un rôle majeur dans la transmission du virus. | Mika Baumeister via Unsplash

Depuis le début de la crise sanitaire, la question de la transmission du Covid-19 par les porteurs asymptomatiques du virus, aussi appelés porteurs «silencieux», est particulièrement prégnante. Au fil des nouvelles études menées, les équipes de recherche s’accordent de plus en plus sur le fait que les porteurs du Covid-19 qui ne présentent aucun symptôme jouent un rôle majeur dans la transmission du virus. Selon une nouvelle étude publiée dans le journal JAMA Open Network, plus de la moitié des cas de transmission du Covid-19 viendraient de personnes asymptomatiques.

Les experts se sont particulièrement intéressés à la question de la propagation du virus par ce biais. La pandémie est en effet d’autant plus difficile à contenir lorsque les personnes sortent et s’infectent entre elles, sans même savoir au préalable qu’elles étaient porteuses du virus.

D’après la nouvelle étude, ces deux types de porteurs silencieux jouent un rôle central dans la diffusion du Covid-19. Parmi les propagations du virus à partir de patients asymptomatiques, 35% seraient dues un contact avec un individu pré-symptomatique et 24% à un contact avec une personne qui ne développera jamais aucun symptôme.

Éviter la diffusion du virus par les porteurs silencieux

Ces chiffres prouvent que les efforts de dépistage actuels, qui consistent à vérifier régulièrement la température et à tester majoritairement les individus qui présentent des symptômes, ne sont probablement pas suffisants pour éviter la diffusion du virus par des porteurs silencieux. C’est pourquoi l’équipe de recherche derrière la récente étude appelle à «tester de façon stratégique les personnes qui ne sont pas malades». Cela inclurait toutes les personnes cas contact, ainsi que les individus qui présentent un risque élevé d’exposer leur entourage au virus.

Pour Eili Klein, il est aussi fondamental d’améliorer le traçage des cas contacts des personnes positives au Covid-19. «Je pense qu’il y a suffisamment de cas de personnes asymptomatiques qui transmettent le virus à beaucoup d’individus pour affirmer qu’elles jouent un rôle important dans le processus», explique-t-il. En attendant, continuer à suivre les mesures sanitaires, à porter un masque, à se laver les mains régulièrement et à respecter les distances physiques reste primordial et fondamental pour se protéger contre la propagation, silencieuse ou pas, du Covid-19.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s