Variant Omicron: quels sont les symptômes les plus courants actuellement?

Article publié sur femmeactuelle.fr

Fièvre, toux, perte du goût et de l’odorat… Ces symptômes peuvent être évocateurs du Covid-19. Mais au fil de l’épidémie et de l’apparition des nouveaux variants, les manifestations de l’infection évoluent. Quels sont les symptômes d’Omicron les plus courants actuellement ?

Depuis plusieurs mois, le variant Omicron a pris le pas sur les autres. Des sous-variants de ce dernier voient même le jour : c’est notamment le cas de BA.2, majoritaire dans le nombreux pays. Dans l’Hexagone, il représentait 96% des séquences le 28 mars dernier, selon Santé publique France. Au Royaume-Uni aussi, BA.2 est dominant, comme le souligne la UK Health Security Agency.

D’autres sous-variants d’Omicron ont depuis vu le jour, comme BA.3, BA.4 et BA.5. Or, on le sait : les symptômes du Covid-19 évoluent au fil de l’épidémie et de l’apparition des nouveaux variants. Dans le contexte actuel, quels sont les symptômes les plus courants d’Omicron ?

Covid-19 : les 19 symptômes les plus courants du variant Omicron

Grâce à l’étude Zoe Covid, qui recense les manifestations du Covid-19 signalées par les Britanniques, Tim Spector, épidémiologiste au King’s College de Londres, a dévoilé, le 15 avril dernier sur Twitter, la liste des 19 symptômes d’Omicron les plus fréquemment signalés dernièrement :

  • le nez qui coule (83,22 %) ;
  • la fatigue (71,46 %) ;
  • les maux de gorge (69,15 %) ;
  • les maux de tête (68,84 %) ;
  • les éternuements (68,54 %) ;
  • la toux persistante (55,18 %) ;
  • la voix rauque (48,07 %) ;
  • les frissons (37,2 %) ;
  • les douleurs articulaires inhabituelles (33,85 %) ;
  • la fièvre (31,77 %) ;
  • les vertiges et les étourdissements (31,13 %) ;
  • le brouillard cérébral (28,89 %) ;
  • les douleur oculaires (28,97 %) ;
  • l’altération de l’odorat (24,98 %) ;
  • les douleurs musculaires inhabituelles (23,11 %) ;
  • les douleurs en bas du dos (23,05 %) ;
  • le gonflement des ganglions (21,29 %) ;
  • les repas sautés (18,68 %) ;
  • le bourdonnement d’oreille (18,2 %).

Omicron : certains symptômes sont moins fréquents depuis l’apparition de ce variant

L’épidémiologiste souligne le fait que “83% des cas actuels d’Omicron se présentent avec un écoulement nasal – et moins d’un sur trois a de la fièvre et un sur cinq des problèmes d’odorat ou de goût (…)”. Il ajoute également sur Twitter que “les messages du gouvernement doivent être clairs à ce sujet !”.

Tim Spector fait ainsi référence au National Health Service (NHS), le système de la santé publique du Royaume-Uni, qui a récemment étendu sa liste des symptômes du Covid-19. “Même si c’est une bonne nouvelle, j’aimerais que l’ordre des symptômes soit modifié, car la liste du NHS met beaucoup trop l’accent sur des symptômes comme la fièvre et l’anosmie, dont nous savons qu’ils sont beaucoup moins fréquents depuis l’apparition du variant Omicron”a-t-il expliqué au Bristish Medical Journal (BMJ).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s