Guerre en Ukraine : ces actions engagées par Emmanuel Macron

Article publié sur femmeactuelle.fr

Samedi 26 février 2022, la France a pris la décision de renforcer son soutien à l’Ukraine et de durcir les sanctions à l’encontre de la Russie, comme l’explique le Huffington Post dans un article du même jour.

Samedi 26 février 2022 se tenait un conseil de Défense, tenu par Emmanuel Macron, pour prendre des décisions concernant la situation en Ukraine. Dans un article publié le même jour, le Huffington Post revient sur les mesures prises par le président de la République. Alors que samedi 26 février 2022, l’armée russe recevait l’ordre “d’élargir l’offensive” à toute l’Ukraine, des milliers d’Ukrainiens sont arrivés en Pologne. Aujourd’hui encore, les combats à Kiev continuent. Des bombardements se sont poursuivis dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 février 2022. Face à cette situation, Emmanuel Macron a décidé de renforcer son soutien à l’Ukraine, et de durcir les sanctions à l’encontre de la Russie. La France va notamment livrer “des équipements de défense” aux Ukrainiens, “ainsi qu’un soutien en carburant”. Le chef de l’État attend également de la Russie un cessez-le-feu.

Des sanctions économiques à l’encontre de la Russie

“Il n’est pas acceptable que les Russes demandent la reddition de l’Ukraine, sa neutralisation et qu’elle renonce à sa perspective otanienne. Le cessez-le-feu ne peut se payer d’aucune précondition” a annoncé le président de la République à la suite du conseil de Défense. Jeudi 24 février 2022, Emmanuel Macron a appelé le Président Vladimir Poutine pour tenter d’amorcer une discussion. Un appel qui n’a pas permis de désamorcer la situation. La France a donc pris la décision de renforcer les sanctions économiques et financières à l’encontre de la Russie. Le président de la République, en accord avec d’autres pays européens, souhaite exclure la Russie du réseau Swift. Ce réseau de messagerie bancaire et financière permet notamment des règlements interbancaires entre banques du monde entier. Une sanction non négligeable car exclure un État de ce réseau empêcherait Vladimir Poutine d’établir des transactions financières. Certaines mesures pourraient également être prises contre les médias RT France et la chaîne Spoutnik, la chaîne RT-France étant financée par la Russie. Le conseil de Défense a dit vouloir être extrêmement vigilant concernant la propagande qui pourrait venir de médias russes sur le sol européen.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s