Elizabeth II annonce sa volonté que Camilla Parker Bowles devienne reine consort

Article publié sur femmeactuelle.fr et écrit par Clara Carlesimo

A la veille de son jubilé de platine, samedi 5 février, Elizabeth II a tranché : dans un message à la nation, la monarque a affirmé vouloir que Camilla Parker Bowles devienne reine consort lorsque son fils montera sur le trône. Un honneur, et une revanche, pour sa belle-fille.

@Credit Photo marieclaire.fr

C’est un honneur qu’Elizabeth II tient à faire à Camilla Parker Bowles. À la veille de son jubilé de platine, samedi 5 février 2022, la reine a publié un rare message à la nation pour demander que l’épouse du prince Charles soit nommée reine consort lorsque son fils lui succédera sur le trône. Sa Majesté, qui célèbre ses 70 ans de règne, a écrit son « souhait sincère » que « Camilla soit désignée comme reine consort » quand, « à la plénitude des temps, [s]on fils Charles deviendra roi »« Je sais que vous lui apporterez, ainsi qu’à son épouse, le même soutien que vous m’avez apporté », a ajouté Elizabeth II, en s’adressant au peuple du Royaume-Uni.

Si cette annonce est si forte, c’est parce que Sa Majesté a longtemps préféré ne pas prendre parti dans le débat, lancé en 2005 lors du second mariage de son fils aîné auquel elle n’avait pas participé. À l’époque, certains conseillers affirmaient que Camilla Parker Bowles n’avait aucunement l’intention de devenir reine consort (un titre réservé aux conjoints de monarques régnants) d’Angleterre, et préférait avoir comme titre celui de « princesse consort ». Depuis, la deuxième épouse du prince Charles n’a pas récupéré tous les titres de noblesse que son mariage lui confère. Si elle est bien nommée duchesse de Cornouailles, le qualificatif de princesse de Galles reste intimement lié à Lady Diana.

Le prince Charles « a toujours voulu qu’elle devienne sa reine consort »

Par le biais de l’un de leurs porte-paroles, comme le rapporte The Mirror, le 5 février, le prince Charles et Camilla Parker Bowles se sont dits « touchés et honorés par les mots » de la reine Elizabeth II, qui a aussi souligné le « travail loyal » que sa belle-fille effectue depuis des années au sein de la monarchie britannique. Pour le futur roi d’Angleterre, cette prise de position est un soulagement. Car le prince Charles « a toujours voulu qu’elle devienne sa reine consort », comme l’affirmait l’expert Robert Jobson dans son livre Charles à soixante-dix ans : pensées, espoirs et rêves (éditions John Blake Publishing Ltd), paru 1er novembre 2018. Longtemps haïe par les Britanniques, pointée du doigt par les admirateurs de Diana, Camilla Parker Bowles pourrait donc devenir reine.

Laisser un commentaire