Covid-19: la cinquième vague arrive, annonce Olivier Véran

Article publié sur lasanteauquotidien.com

Le ministre de la Santé était en déplacement, le 2 novembre, dans le Tarn. Il a confirmé que « le virus circule plus en ce moment » avec une cinquième vague qui monte. Quels sont les derniers chiffres de la Covid-19 en France ? Quel est l’avenir du pass sanitaire ?

11% d’augmentation en 7 jours

Au 31 octobre, le taux d’incidence nationale était de 56,9 cas pour 100 000 habitants. Une augmentation des nouveaux cas de la Covid-19 de 11% sur les 7 derniers jours. Ce qui inquiète le ministre de la Santé, ce sont les hospitalisations qui repartent à la hausse, «oui le virus circule plus en ce moment», a-t-il confirmé dans une interview accordée au journal toulousain La Dépêche du Midi.

Explosion de cas dans deux régions rurales

Deux régions d’Occitanie affrontent une nouvelle vague. L’Aveyron, dont le taux d’incidence est l’un des plus élevés de l’Hexagone avec 95 cas pour 100 000 habitants. Et la Lozère 70 cas pour 100 000, en augmentation de 46% sur les 7 derniers jours. «Cette situation globale n’est pas étonnante», déclarait Olivier Véran, mardi 2 novembre. «Il y a un effet saisonnier très marqué avec la baisse des température et l’augmentation de l’humidité qui favorisent la multiplication du virus», ajoutait-il.

Reprise de l’épidémie en Europe

Lors de son déplacement à Albi, dans le Tarn, le ministre de la Santé a évoqué la situation sanitaire qui se dégrade en Europe. «Regardez certains de nos voisins. Le Royaume uni a des niveaux d’incidence élevée. On voit aussi que le Danemark, qui a levé son pass sanitaire depuis la mi-septembre, subit une hausse importante des nouveaux cas».

Une nouvelle vague possible cet automne-hiver

Une augmentation des nouveaux cas de Covid alors que la France se targue d’être «l’un des pays les mieux vaccinés au monde avec 88 % de la population éligible et 76% de la population totale», soulignait encore Olivier Véran. Il a rappelé l’importance des gestes barrière. Il faut continuer «à respecter les gestes barrières, se laver les mains, porter le masque dès que c’est nécessaire, c’est efficace contre le Covid mais aussi contre tous les virus de l’hiver, je pense à la bronchiolite qui menace les tout-petits».

Le pass sanitaire légitime face à cette nouvelle vague

Selon Olivier Véran, « le pass sanitaire est un outil souple et très protecteur, que nous conserverons tant que la situation restera à risque ».  Avant de poursuivre, dans les colonnes de La Dépêche du Midi : « Aujourd’hui, l’enjeu majeur est de continuer à agir pour diminuer la circulation du virus et ses conséquences pour l’hôpital et pour les personnes qui peuvent tomber gravement malades. Pour cela, il est essentiel que toutes les personnes éligibles, je pense en particulier aux personnes âgées, fassent leur rappel de vaccin Covid ainsi que leur vaccination contre la grippe».

Le pass sanitaire restera national

Le ministre de la Santé s’oppose à une éventuelle régionalisation du pass sanitaire,  «cela complexifierait beaucoup son application. Surtout sur les zones frontières à la maille régionale ou départementale, cela donnerait des incohérences et un sentiment d’injustice. Dans un département le pass serait demandé pour le restaurant, et dans un autre, à quelques kilomètres, il ne serait pas exigé. Cela ne me paraît pas juste et ce n’est donc pas la voie que nous avons prise », explique-t-il.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s