Fête de la musique 2021 : Paris, Lille, Rennes… Quels événements ?

Article publié sur linternaute.com

FÊTE DE LA MUSIQUE. Dans un nouveau communiqué de presse, le ministère de la Culture précise le protocole sanitaire de la Fête de la musique, qui a lieu ce lundi 21 juin.

Credit photo @Ministère de la culture

C’est le jour-J ! Le jour de l’été d’une part, mais également celui de la Fête de la musique qui, malgré la pandémie de Covid-19 toujours présente, aura bien lieu ce 21 juin 2021. Première bonne nouvelle pour les amateurs de musique : les festivités ne seront soumises à aucun couvre-feu, la limite des 23 heures ayant été levée hier. Aussi, le ministère de la Culture, dans un nouveau communiqué de presse publié dimanche 20 juin dans la soirée, a confirmé quelques assouplissement quant à ce qu’il sera possible de faire et de ne pas faire tout au long de cette Fête de la musique, une fois de plus, quelque peu particulière.

Ce qui est autorisé :

  • Assister à un “mini-concert” dans un bar ou un restaurant ;
  • Les concerts dans les établissements recevant du public (ERP) jusqu’à 5 000 personnes (au-delà de 1 000, un pass sanitaire est exigé) ;
  • Rentrer après 23 heures ;
  • Être dehors sans masque (même s’il est vivement recommandé de le porter en cas de foule et obligatoire en intérieur).
  • Assister à un concert en extérieur organisé dans un ERP, en configuration assise.

Ce qui est interdit

  • les concerts impromptus des musiciens, notamment amateurs sur la voie publique ne seront pas autorisés afin de ne pas créer de rassemblements ;
  • les rassemblements à plus de 10 sur la voie publique.

Un protocole Covid moins strict qu’annoncé

Depuis des semaines, les communiqués de presse s’enchaînent (et se contredisent) au sujet de la Fête de la musique. A plusieurs reprises, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a fait des annonces concernant le protocole en vigueur le 21 juin au soir, à mesure de l’évolution de la situation sanitaire en France. Par exemple, dans un entretien accordé au Parisien, lundi 17 mai 2021, la ministre assurait : “On dansera, mais masqué”, tout en évoquant une “tragédie qui a mis une partie du monde de la Culture à l’arrêt.”

Aussi, selon les dires de la ministre, la Fête de la musique “se tiendra le 21 juin et ne sera pas soumise au pass sanitaire. On pourra danser, mais ce sera une fête masquée avec un couvre-feu à 23 heures.” Roselyne Bachelot en “appelle à la responsabilité de chacun. Le taux de 50% de personnes vaccinées devrait être atteint, on va arriver à un niveau d’immunité important.”

Mercredi 12 mai dernier, la ministre de la Culture avait assuré que la Fête de la musique 2021 serait maintenue. Invitée de la matinale de France Inter, Roselyne Bachelot déclarait : “Les Fêtes de la musique se tiendront le 21 juin (…) on est en train de travailler avec le ministère de l’Intérieur pour voir comment on va pouvoir déployer des mesures de sécurité.” Elle expliquait “qu’il ne sera pas utile de présenter un pass sanitaire”, ce qui est “logistiquement impossible.”

France 2 Fête la musique

Comme chaque année, la capitale sera l’une des villes phares de la Fête de la musique, avec des dizaines d’événements prévus ou improvisés dans les rues de la capitale. Une fois n’est pas coutume, France 2 fêtera également la musique lors d’une grande soirée télévisée, le 21 juin prochain, en direct du court Philippe-Chatrier de Roland Garros. 4 000 spectateurs pourront assister à la soirée, à condition d’être vacciné ou de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Au programme de cette soirée présentée par Laury Thilleman et Garou, 40 artistes artistes, notamment Clara Luciani, Eddy de Pretto, Patrick Bruel, Vianney, Texas, Julien Clerc, Amir, Valentina, Gilbert Montagné, Bibi, Jean-Pierre Mader, David et Jonathan ; 13 musiciens et 80 chansons pour une soirée qui célébrera “les 40 ans des années 1980”, peut-on lire dans un communiqué de presse.

Quels événements à Paris pour la Fête de la musique ?

Comme partout en France, pour le reste des festivités, “pour éviter d’accroître les risques de contamination, pas de concerts possibles cette année dans les bars et restaurants ou impromptus sur la voie publique”, précise le ministère de la Culture. Aussi, des concerts amateurs et professionnels pourront être organisés uniquement dans des établissements recevant du public (ERP) en salle ou en plein air. Voici quelques idées pour la Fête de la musique à Paris : 

  • un concert est organisé pour la Fête de la musique au ministère de l’Intérieur, en configuration assise avec une jauge limitée. Il s’agit d’un concert “de talentueux artistes de la scène classique”, peut-on lire sur le site de l’événement.
  • Autre événement dans la capitale : un concert de l’orchestre classique Viva Orchestra, avec 100 artistes amateurs et professionnels, dans l’auditorium de Radio France.
  • Roland-Garros se transforme et accueillera un concert célébrant les années 80 avec plus de 40 artistes (comme nous le décrivions dans la partie “France 2 fête la musique”, un peu plus haut).
  • Plusieurs concerts vont être organisés dans les bars et restaurants de la capitale.
  • Les arènes de Lutèce accueillent L’Impératrice, le franco‐italien Piers FacciniBallaké Sissoko accompagné de Camille, Arthur Teboul, Oxmo Puccino, le saxophoniste Thomas de Pourquery accompagné de Laurent Bardainne et Fabrice Martinez, mais aussi Meskerem Mees, ainsi que Last Train et le groupe londonien Morcheeba. Le concert est complet, mais retransmis en direct sur la radio FIP.
  • France Inter et l’Olympia s’associent, comme chaque année pour un événement en public avec à l’affiche Eddy de Pretto, La Femme, Clara Luciani ou London Grammar. Entrée libre dans la limite des places disponibles, à partir de 20 heures.
  •  L’Institut suédois invite le chanteur Peter von Poehl pour un concert intime dans son jardin, sans réservation (dans la limite des places disponibles), avec deux sessions une première à 19 heures et une seconde à 21 heures.
  • Sur le parvis de l’Hôtel de ville, les amateurs de zouk, de hip-hop et de kompa pourront venir danser à partir de 15 heures et jusqu’au bout de la nuit avec DJ Skety, DJ Loy G et DJ Momento

Que faire à Nantes pour la Fête de la musique ?

Comme dans toutes les villes de France, la Fête de la musique 2021 sera spéciale, pandémie de Covid-19 oblige. Aussi, les concerts spontanés dans les rues et sur la voie publique sont interdits, les masques obligatoires, le couvre-feu maintenu à 23 heures, la configuration des événements organisés dans les établissements recevant du public (ERP) sera assise et une jauge limitée à 5 000 personnes. Comme partout, un pass sanitaire exigé est pour tout ERP accueillant plus de 1 000 personnes.

A Nantes, des concerts gratuits sont organisés du samedi 19 juin au lundi 21 juin, jour de la Fête de la musique, sur la Place du commerce. Dans le parc de la Grillonnais et à la salle Paul Bouin, à Basse-Goulaine, une soirée gratuite est organisée avec plusieurs concerts de musiques actuelles, de jazz ou de chorale.

Quel programme à Lyon pour la Fête de la musique ?

A Lyon, la Fête de la musique 2021 aura le même visage que les autres villes de France : “la Ville rappelle qu’il ne sera pas possible de mettre à disposition des associations et musiciens, des scènes susceptibles d’attirer un public important, tant en centre-ville que dans le secteur de Gerland”, peut-on lire sur le site de la mairie. Aussi, en plus du protocole mis en place par le gouvernement, dans le même communiqué, la Préfecture du Rhône “rappelle que du 21 juin 2020 toute la journée jusqu’au le 22 juin 2020 à 8 heures sont interdites :

  • la consommation en réunion de boissons alcooliques sur la voie publique en dehors des lieux réservés à cet effet ;
  • la vente, la détention et l’usage de feux d’artifice, fusées et pétards sur la voie publique ;
  • la détention, le transport ou la vente de carburant en récipient portable sauf démarche à usage privé dûment justifiée ;
  • la vente d’alcool à emporter sous quelque forme que ce soit est interdite du 21 juin 2020, 20 heures au 22 juin 2020 à 6 heures.”

Toutefois, selon la mairie de Lyon, contactée par Linternaute.com, plusieurs concerts sont organisés pour la Fête de la musique, uniquement dans des établissements recevant du public comme dans le cloître du Musée des Beaux-Arts, l’Hôtel de Ville, le Musée de l’Imprimerie, Heat et les Subsistances, avec une jauge limitée et un public assis. La mairie ajoute que, tout au long de la journée du 21 juin, “la musique sera également présente, grâce à la BO ‘Fête de la musique’ réalisée en partenariat avec la Web radio ‘Les enfants du Rhône’ et diffusée sur leurs ondes, mais également dans les stations de métro en partenariat avec le Sytral.”

La Fête de la musique se prolongera également sur 10 dates, durant tous les week-ends du mois de juillet, avec la programmation des concerts initialement prévus pour la Fête de la musique. La programmation sera faite grâce à un appel à projet réalisé par la mairie de Lyon.

La Fête de la musique à Bordeaux

Bordeaux n’échappera pas aux protocole strict imposé par le gouvernement pour les festivités de la Fête de la musique le 21 juin 2021, comme la ville le rappelle sur son site : “du fait de la situation sanitaire l’édition 2021 de la fête de la musique ne peut se dérouler dans les conditions habituelles. le Gouvernement a élaboré un protocole sanitaire qui sera appliqué à Bordeaux.”

Aussi, il ne sera pas question de déambuler dans les rues ou dans les bars pour espérer voir un concert spontané : ils sont, à Bordeaux également, interdits.

Quels événements à Lille pour la Fête de la musique ?

A Lille comme ailleurs, les évènements spontanés qui font la beauté de la Fête de la musique sont interdits par le gouvernement dans le cadre des mesures en vigueur pour lutter contre une reprise de la pandémie de Covid-19. Toutefois, la ville organise quelques événements, notamment un concert à 18h15 à la Cathédrale Notre-Dame de la Treille, autour d’une adaptation scénique et musicale du texte de l’Apocalypse.

Les concerts de rues ou dans les bars sont, à Lille comme partout, interdits par le protocole sanitaire imposé par le gouvernement. “Il y aura très peu de choses, comme l’année dernière”, expliquait la maire de la ville Martine Aubry à BFMTV le 6 juin dernier. Peu de manifestations sont, pour l’heure, officiellement annoncées. Plusieurs bars annoncent, comme l’a repéré le site de Lilleactu, des soirées spéciales Fête de la musique, comme le restaurant Switch ou bien (rue de Bretagne), ou le Garage (boulevard Carnot).

Que faire à Rennes pour la Fête de la musique ?

A Rennes aussi, le protocole sanitaire imposé par le gouvernement pour la Fête de la musique 2021 contraint la ville à limiter les festivités. Selon Ouest-France, les concerts seront décentralisés dans les différents quartiers de la capitale bretonne plutôt qu’en centre ville. “La Ville ne veut pas d’une fête de la musique concentrée au centre-ville. L’idée est de jouer en extérieur dans les parcs quand c’est possible”, explique au journal Yves Montagne, président de la fédération des orchestres amateurs Fepem et musicien à l’orchestre d’harmonie. La mairie de Rennes doit préciser les conditions de l’organisation de la Fête de la musique dans les prochains jours.

A quelle date a lieu la Fête de la musique ?

Comme tous les ans, la Fête de la Musique 2021 se déroulera le 21 juin, même si ce rendez-vous s’annonce, une fois de plus, un peu spécial dans ce contexte de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Quoi qu’il en soit, cette date n’a pas été choisie au hasard, puisqu’elle correspond au solstice d’été, soit le premier jour de la saison estivale, la fin du printemps, mais aussi le jour le plus long de l’année. C’est une belle manière de célébrer l’arrivée du beau temps et de débuter la saison des soirées faites cette année de distanciation sociale !

Qui a inventé la Fête de la musique ?

C’est en 1981 que Jack Lang, alors ministre de la Culture, initie la création d’un événement mettant la musique à l’honneur. Il charge Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse, de créer cette immense manifestation populaire, qui serait organisée chaque année, le jour du solstice d’été, partout en France. La première Fête de la musique a lieu le 21 juin 1982 : c’est un succès. Des milliers d’événements naissent au quatre coins du pays, rassemblant les amateurs de musique et les artistes, pour une gigantesque fête populaire.

“Il fallait un événement qui permette de mesurer quelle place occupait la musique dans la vie individuelle et collective. Un mouvement spectaculaire de prise de conscience, un élan spontané pour alerter l’opinion et peut-être aussi… la classe politique. C’est pourquoi le ministère de la Culture a eu l’idée d’organiser une Fête de la Musique en 1982. Une fête non-directive, qui rassemble tous les Français pour qui la musique compte. Faites la fête ! Faites de la musique !”, soulignait en 1983 Maurice Fleuret dans Télérama.

Aussi, très vite, la Fête de la musique, qui s’est emparé de la France et des Français, dépasse les frontières : depuis 2017, on comptabilise plus de 120 pays à célébrer la musique le même jour.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s