L’infectiologue Gilles Pialoux alarmé par la «poussée incroyable» du variant britannique en Île-de-France

Article publié sur lefigaro.fr

Selon le chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon, à Paris, cette «poussée incroyable» du variant britannique est «alarmante». Il en appelle à un renforcement des mesures sanitaires en vigueur, notamment un reconfinement.

Les spécialistes continuent à émettre des avis favorables à des mesures plus coercitives pour contrôler la propagation du virus en France. ERIC GAILLARD / REUTERS

Alors que la France a dépassé mardi soir le bilan de 80.000 morts du Covid-19, les variants étrangers continuent de se propager partout sur le territoire. Interviewé ce mercredi matin sur BFM TV, Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris, s’est montré inquiet de la trajectoire de contaminations croissante du variant anglais en Île-de-France. «On est autour de 39% de nouvelles contaminations liées au variant anglais. On a des clusters de variant anglais en Ile-de-France, mélangeant soignants et soignés» précise-t-il.

Selon lui, cette «poussée incroyable» du variant britannique est «alarmante pour plusieurs raisons». Il s’inquiète en effet de ne pas vraiment pouvoir prédire la trajectoire de ces variants sur le territoire national : «on est très en retard en France sur le séquençage», a-t-il expliqué. Les clusters hospitaliers et l’épuisement des soignants sont également pour lui des problèmes importants car ils impliquent «des fermetures de lits et des évictions de personnel». Pour y répondre, il insiste pour faire vacciner tous les soignants le plus rapidement possible : «AstraZeneca on peut dire que ce n’est pas le summum mais ça marche sur le variant anglais. Il faut aider à la vaccination des soignants. C’est en cours, mais il faut la stimuler».

Gilles Pialoux s’est également prononcé en faveur du passeport vaccinal, une question épineuse mais surtout une condition essentielle selon lui pour «permettre la vie d’après». Il en appelle donc à un renforcement des mesures sanitaires en vigueur, relativement souples actuellement dans la mesure où le gouvernement a choisi de ne pas reconfiner les Français. Pour l’infectiologue, «retarder l’inéluctable est un pari hasardeux» car il «ne voit pas comment on pourrait échapper à un reconfinement sur le strict point de vue sanitaire» au moins à l’échelle locale.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s