Vacances d’été en France: nos destinations alternatives aux spots saturés de touristes

Article publié sur geo.fr

Sur la côte basque, Guéthary est un peu moins connu que ses voisines Biarritz et Saint-Jean-de-Luz. © Oliver Strewe

Alors que l’été 2022 s’annonce une nouvelle fois radieux pour le tourisme en France, plusieurs endroits déjà concernés par le tourisme de masse risquent de connaître, cette année encore, des pics de fréquentation. La bonne nouvelle, c’est que la richesse du territoire français permet de réserver ses vacances ailleurs que dans des coins pris d’assaut. Voici 8 destinations alternatives aux calanques de Marseille, au bassin d’Arcachon ou encore aux gorges du Verdon.

Les îles de Lérins plutôt que Porquerolles

200 habitants pendant l’année, mais des milliers de touristes par jour l’été : l’île de Porquerolles, la plus grande et la plus occidentale des trois îles d’Hyères, a vu sa fréquentation bondir avec la pandémie, au point qu’à l’été 2021, le maire de Porquerolles avait pris la décision de limiter l’accès à l’île à 6 000 visiteurs maximum chaque jour.

Pour retrouver ses paysages de plages de sable fin et d’eaux turquoise et transparentes, direction les îles de Lérins, un peu plus au nord. Située à 15 minutes en bateau de Cannes, l’île de Sainte-Marguerite est la plus grande de l’archipel, mais l’île Saint-Honorat est tout aussi sympathique.

L’île de Sainte-Marguerite est la plus grande des îles de Lérins. maudanros

Les volcans d’Auvergne, plus proches que le Piton de la Fournaise

Vous souhaitez découvrir le monde fabuleux des volcans ? Pour cela, il n’est pas forcément nécessaire de faire plusieurs heures d’avion pour vous rendre à La Réunion, découvrir le Piton de la Fournaise, qui fait partie des trois seuls volcans actifs en France (avec la Soufrière en Guadeloupe et la Montagne Pelée en Martinique)… et est extrêmement sollicité !

Bien qu’inactifs, les quelque 80 volcans de la chaîne des Puys, aussi appelée monts Dôme, dans le nord du Massif central, en métropole, valent en effet le détour. Sur près de 32 kilomètres de long et 4 kilomètres de large, ce site naturel classé au patrimoine mondial de l’Unesco revêt un grand intérêt scientifique et pédagogique.

La chaîne des Puys est composée d’environ 80 volcans inactifs. Photographer Chris Archinet

Découvrir Guéthary et éviter la foule à Biarritz

Le Rocher de la Vierge, l’aquarium de Biarritz, les Halles mais aussi le port de pêcheurs… autant de sites aussi sympathiques que touristiques dans la cité biarrote, qui sont surchargés aux beaux jours.

Pour varier les plaisirs, pourquoi ne pas vous rendre à Guéthary, situé entre Biarritz et Saint-Jean-de-Luz ? Appelé Getaria en basque, ce village niché dans le golfe de Gascogne était autrefois un port dédié à la pêche à la baleine, à la sardine et au thon.

Aujourd’hui, cette jolie station balnéaire de style néo-basque est appréciée pour son architecture, ses sites d’intérêt historique ainsi que ses plages de sable fin. Les amateurs de surf ne seront d’ailleurs pas en reste, notamment sur la plage Parlementia.

La plage Parlementia, à Guéthary, est prisée des surfeurs. Oliver Strewe

Arpenter la Côte Bleue plutôt que les Calanques de Marseille

C’est une première dans l’histoire du Parc national des Calanques, à Marseille : cet été 2022, un système de quota sera mis en place de fin juin à fin août pour accéder à la calanque de Sugiton – il faudra réserver sa place sur l’application Mes Calanques. Le but ? Limiter l’accès à ses plages de galets à 300 personnes par jour, contre 2 000 lors des pics de fréquentation en 2020 et 2021.

Pour ne pas endommager les plages, victimes d’érosion, et les sublimes pins qui peuplent la calanque, rendez-vous sur la Côte Bleue, une portion de côte méditerranéenne au nord-ouest de la cité phocéenne : ses calanques n’ont rien à envier à celles du Parc National !

Calanque de Méjean, calanque de Niolon, calanque de la Redonne mais aussi calanque de l’Erevine : vous aurez l’embarras du choix, avec toujours des paysages à couper le souffle, composés d’eaux cristallines et de petites criques.

Plusieurs calanques font partie de la Côte bleue, près de Marseille. Jean-Luc Ichard

Se rendre à Soulac-sur-Mer pour changer du bassin d’Arcachon

Avec ses paysages de carte postale, le bassin d’Arcachon a de quoi faire rêver, avec ses cabanes ostréicoles, le banc d’Arguin, et l’emblématique Lège-Cap-Ferret. L’envers du décor, ce sont malheureusement les conséquences du tourisme de masse, à commencer par l’endroit le plus connu – et le plus fréquenté – du bassin : la dune du Pilat, qui voit défiler deux millions de visiteurs par an sur un écosystème extrêmement fragile.

Dans le même esprit, remontons un peu plus au nord, sans quitter la Gironde : à Soulac-sur-Mer, on retrouve des villas de style néo-colonial, de belles plages et des huîtres, mais aussi une Basilique inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. De Soulac, l’on peut d’ailleurs apercevoir le phare de Cordouan, construit au 16ème siècle sur un îlot rocheux, et surnommé le “Versailles des Mers”.

Soulac-sur-Mer, au nord de la Gironde, a parfois des airs d’Arcachon. Eric Cowez

Opter pour les gorges de la Sioule, qui changent des gorges du Verdon

En Provence, les gorges du Verdon sont le plus grand canyon d’Europe, mais aussi l’un des plus fréquentés. Et l’on comprend pourquoi, à observer ses parois qui peuvent atteindre jusqu’à 700 mètres de hauteur, et à voir ses panoramas aussi somptueux qu’uniques… enfin presque, car il existe d’autres canyons qui méritent le coup d’oeil en France.

Par exemple, les gorges de la Sioule, escarpées et verdoyantes, à cheval sur les départements de l’Allier et du Puy-de-Dôme. Pour découvrir ce paradis pour pêcheurs, une descente de la Sioule en canoë-kayak, au départ du Pont de Menat, est possible. En outre, plusieurs spots de baignade ponctuent la rivière pour les amateurs de nature !

Les gorges de la Sioule, à cheval entre l’Allier et le Puy-de-Dôme, n’ont rien à envier aux gorges du Verdon. lucentius

Vous avez aimé le cirque de Gavarnie ? Vous allez adorer le cirque d’Estaubé

Dans les Pyrénées, il est un cirque glaciaire qui abrite en son coeur l’une des plus hautes cascades d’Europe : le cirque de Gavarnie, qui culmine à 3 000 mètres d’altitude et est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Problème : il s’agit de l’un des sites les plus fréquentés du département.

Même si le site est assez vaste pour recevoir du public en nombre, mieux vaut se tourner vers des destinations plus confidentielles, à l’instar du cirque d’Estaubé, toujours près de la frontière franco-espagnole. Egalement classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il est plus sauvage que Gavarnie et abrite un lac ainsi qu’un barrage.

Le cirque d’Estaubé est plus sauvage que le cirque de Gavarnie. Guillaume Baviere

En Corse, préférer la plage de Roccapina aux plages de Palombaggia ou Santa Giulia

Parmi les plus belles plages de Corse, celles de Porto-Vecchio sont sûrement les plus sublimes, qu’il s’agisse de Palombaggia et de ses pins, ou de Santa Giulia et ses eaux paradisiaques. En été, l’on vous souhaite néanmoins bien du courage pour y trouver un carré de sable où dérouler votre serviette !

Si les noms des plages “confidentielles” en Corse sont de moins en moins secrets, citons tout de même la plage sauvage et turquoise de Roccapina, à mi-chemin entre Bonifacio et Sartène, moins fréquentée car plus difficile d’accès. Aussi connue pour son Lion, Roccapina fait penser aux plus belles plages des Caraïbes !

Caraïbes ou Corse, difficile de situer la plage de Roccapina ! Laurent Breiss

Bonnes vacances en France !!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s