Covid-19 : après la Martinique et La Réunion, un reconfinement en métropole est-il envisageable ?

Article publié sur ohmymag.com

La Martinique et La Réunion s’apprêtent à reconfiner. Face à la hausse des cas de Covid-19 dans les départements d’outre-mer, un nouveau confinement en métropole, cette fois, est-il envisageable ?

La situation sanitaire en Martinique et à La Réunion est critique. Le préfet Réunionnais, Jacques Billant, a annoncé un confinement qui débutera dès ce week-end et qui durera au moins deux semaines. Et tout comme la Martinique, un couvre-feu sera appliqué de 18h à 5h du matin. Ces nouvelles mesures ont pour but de freiner l’épidémie de Covid-19, qui étouffe les deux départements d’outre-mer.

En métropole, l’inquiétude grandit. La barre des 1.000 malades hospitalisés en réanimation a été franchie à nouveau, ce jeudi 29 juillet 2021. De quoi envisager un reconfinement de la métropole ?

Des restrictions au reconfinement, il n’y a qu’un pas

Cet été, 24 départements de l’Hexagone ont pris la décision de rendre obligatoire, à nouveau, le masque en extérieur. Certains scientifiques réclament même le port du masque en intérieur et au sein des foyers vaccinés. Des mesures qui visent à freiner la propagation du virus et de son mutant, Delta.

Pour autant, malgré les chiffres épidémiques qui remontent, un nouveau confinement dans la métropole peut-il être demandé par les autorités ? Selon une source proche de l’exécutif, interrogée par BFMTV, le gouvernement qui se prépare à partir en vacances, n’envisage pas cette option.

Taux d’incidence encore faible

Ainsi et pour le moment, les départements de la métropole ne devraient pas être concernés par ces mesures restrictives. En effet, les indicateurs ne sont pas les mêmes dans l’hexagone et à l’outre-mer. En Martinique, le taux d’incidence est à plus de 900 cas pour 100.000 habitants. Ce jeudi en métropole, il était à 207.

Le faible taux de personnes vaccinées dans les Antilles creuse un peu plus le fossé avec les autres départements français. Si au niveau global un habitant sur deux est vacciné, seul 15% des Martiniquais ont reçu leur deux doses de vaccin.

Toutefois, si la métropole n’est pas encore concernée par le confinement, des couvre-feux pourraient être instaurés, par les préfets, localement. La période des vacances n’étant pas propice à des mesures nationales.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s