Cardio-training: 10 astuces pour éliminer un ventre trop rond

Article publié sur topsante.com

@Shutterstock

1/10 – Un échauffement de 10 minutes au moins
Exercices de pliés tendus, étirements, marche rapide sans impacts au sol, déplacements latéraux de plus en plus rapides, l’échauffement est fondamental pour préparer votre corps à un effort soutenu. Ne jamais zapper cette étape.

2/10 – Faire des efforts qui font transpirer
Si vous ne transpirez pas, c’est que vous ne faites pas monter suffisamment haut votre rythme cardiaque et sans une augmentation de la fréquence cardiaque, impossible de puiser dans les réserves de graisses, notamment celles du ventre.

3/10 – Des squats en fractionnés
Les squats consistent à plier les jambes en commençant par abaisser les fessiers en premier. Là encore, il est important de fractionner : 30 secondes d’efforts, 30 secondes de récupération. Au fil des jours augmentez la durée des pliés, et quand vous vous sentez à l’aise, vous pouvez ajouter des poids sur les épaules. Cet exercice sollicite tout le corps mais les abdominaux aussi car on les contracte pour descendre et monter.

4/10 – Des Pompes
Idem que pour les autres exercices, on alterne 30 secondes d’efforts, 30 secondes de récupération, qu’on augmente au fil des jours en fonction de sa progression. Avec les pompes, en dehors du haut du corps, vous engagez aussi beaucoup le ventre.

5/10 – Des burpees
C’est un exercice souvent redouté, mais il fait non seulement transpirer, il sollicite le cœur et donne de vrais résultats sur la silhouette. On alterne 30 secondes d’efforts et 30 secondes de récupération. On pose ses deux mains au sol, on recule ses jambes en sautant, puis on les ramène vers les mains et on se relève. On commence par 5 burpees, puis progressivement, on augmente la vitesse et la durée. Les abdominaux n’y résisteront pas

6/10 – Adoptez la corde à sauter
C’est souvent un exercice redouté, mais redoutable d’efficacité. Pas obligé de sauter longtemps. On peut alterner 30 secondes de sauts rapides puis 30 secondes de plus lents. On enchaîne et on essaie au fil des jours, d’augmenter la durée des sessions. Cet exercice fait travailler l’ensemble du corps.

7/10 – Changer de niveau
Au bout d’un moment, tout exercice est effectué avec plus d’aisance, et on parvient à ne plus sentir d’effort. C’est à ce moment qu’il faut augmenter l’intensité de votre niveau, sinon le corps s’habitue et vous ne constaterez plus d’effet sur l’aspect de votre ventre.

8/10 – Pas de saut au début
On ne commence pas une séance avec des sauts. On y va doucement, avec des squats par exemple.

9/10 – Sur un vélo on alterne le rythme
On passe du rapide au lent régulièrement, puis du très rapide au lent, on ne va pas au même rythme pendant toute la séance. Et on peut aller jusqu’à 20 minutes en alternant la poussée avec les pieds.

10/10 – Le vélo elliptique
C’est un très bon outil pour un ventre plat, surtout si on pratique le fractionné. On peut faire 20 minutes en alternant les phases très rapides où on va transpirer, puis plus lentes.

Le petit ventre rond et rebelle peut rapidement devenir l’ennemi d’une silhouette harmonieuse. Pourtant, une alimentation adaptée et du cardio-training permettent de l’atténuer. Thibaut Richard, coach sportif partage ses astuces.

Le printemps pointe le bout de son nez et c’est la période des bonnes résolutions. Vous avez beau faire des efforts, vous faites attention à votre alimentation, vous chaussez régulièrement vos baskets, mais rien à faire. Ce petit bedon rebondi persiste à arrondir votre silhouette sous l’estomac.

Si vous êtes fervent pratiquant et amateur de cardio training, peut-être que vos séances mériteraient une petite révision dans leur déroulé. D’abord, il faut savoir que le cardio training seul, ne rendra pas votre ventre plus plat. “L’alimentation jour aussi un rôle considérable. C’est la combinaison du sport et d’une alimentation adaptée qui vous permettra d’obtenir un ventre plat. Si vous transpirez des heures sur un tapis de course puis que vous allez acheter un pain au chocolat, vos efforts auront été inutiles”, insiste Thibaut Richard, coach sportif.

ON PEUT PERDRE DE LA GRAISSE… MAIS PAS FORCÉMENT AUX ENDROITS OÙ ELLE NOUS GÊNE LE PLUS

Il faut savoir aussi, même si c’est difficile de l’admettre, que les rondeurs bien localisées sont difficiles à éliminer. On peut perdre de la graisse un peu partout mais pas forcément aux endroits où elle nous gêne le plus. Ce n’est pas une raison pour ne pas se bouger, car on en tirera forcément des bénéfices. Surtout si on surveille son alimentation. C’est-à-dire pas de sucres rapides ou d’aliments transformés…On mise sur les légumes, les fruits, les céréales complètes, et les laitages si on les tolère bien”, rappelle le coach.

UNE PHASE D’EFFORT INTENSE SUIVIE UNE PHASE DE RÉCUPÉRATION DE MÊME DURÉE

Pour que vos séances de cardio training soient le plus efficaces et aillent puiser dans la graisse du bas ventre, il faut oublier une idée qui circulait encore il y a une dizaine d’années. Avant, on pensait qu’il fallait faire un effort modéré sur une longue durée pour brûler un maximum. Aujourd’hui, les dernières études révèlent que ce n’est plus tout à fait le cas. Il faut plutôt opter pour ce qu’on appelle le fractionné, à savoir une phase d’effort intense suivie une phase de récupération de même durée. Outre les bienfaits sur la graisse, il faut savoir que le corps continue de puiser dans les réserves au-delà de l’entraînement”, précise le spécialiste. Pour optimiser vos efforts, voici donc les consignes à adopter.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s