Kéfir, kombucha, ginger beer: 3 recettes faciles pour préparer ses boissons fermentées

Article publié sur positivr.fr

Kéfir, kombucha, ginger beer: 3 recettes faciles pour préparer ses boissons fermentées

Elles s’appellent kombucha, kéfir ou encore ginger beer. Les boissons fermentées sont de plus en plus nombreuses à investir les rayons frais des magasins spécialisés. Et pour cause, ces breuvages savoureux offrent une alternative saine et naturelle aux sodas industriels très sucrés. Riches en probiotiques et prébiotiques, ces élixirs sont pour la plupart très anciens mais ils reviennent sur le devant de la scène healthy, salués pour leurs nombreux bienfaits. Vous avez envie d’essayer ? On vous dit tout sur ces potions magiques que vous pouvez facilement concocter chez vous.

Qu’est-ce qu’une boisson fermentée ?

Une boisson fermentée est un liquide sucré – jus de fruit, sirop, sève d’arbre, tisane – qui a été transformé par des bactéries, levures ou moisissures microscopiques. “En présence d’air, ces micro-organismes se multiplient. Mais quand on les place en anaérobie (absence d’oxygène), cela les stresse. Pour se défendre, ils fabriquent des enzymes qui vont ‘casser’ les sucres et autres nutriments de la matière dans laquelle ils se trouvent” explique Marie-Claire Fréderic, dans son livre Boissons fermentées naturelles: Sodas, limonades, kéfirs et kombuchas. Résultat : on obtient une boisson légèrement gazeuse, peu sucrée et riche en nutriments bénéfiques pour le corps.

Il existe une multitude de boissons fermentées naturelles mais les plus connues sont le kéfir, le kombucha, la ginger beer ou encore le boza.

Quels bienfaits présentent ces boissons ?

Le premier avantage non négligeable des boissons fermentées est qu’elles sont pauvres en sucres, savoureuses et naturellement pétillantes. Le processus de fermentation peut ainsi éliminer jusqu’à 80 % du sucre initialement contenu dans la boisson. Mais ce n’est pas tout, ces boissons sont aussi de véritables alliées santé. Riches en prébiotiques et probiotiques, qui sont des bactéries naturellement contenues dans l’intestin, elles participent à équilibrer le transit et la digestion. “En rééquilibrant la flore intestinale, elles renforcent l’immunité. Cela permet de prévenir les infections virales et bactériennes. Plus généralement, un microbiote équilibré résiste mieux aux agressions, quelles qu’elles soient”, explique Agathe Deleand, diététicienne au CHU de Caen, dans un article de Ouest-France.

La technique de fermentation utilisée pour obtenir ces boissons peut aussi augmenter la teneur en vitamines et faciliter l’assimilation de minéraux comme le calcium, le magnésium. “On évite de les donner aux tout petits, mais elles sont bonnes pour tout le monde, elles n’ont pas d’effet indésirable”, ajoute Agahte Deleand. Attention toutefois, certaines personnes peu habituées à consommer des produits fermentés peuvent ressentir des gaz ou ballonnements.

Vous l’aurez compris, les kéfirs, kombuchas et autres boissons fermentées sont idéales pour remplacer les sodas du commerce. Dernier avantage, et pas des moindres : ces produits artisanaux peuvent facilement se préparer à la maison.

Quelques précautions préalables

Si vous avez envie d’essayer cette alternative écologique, économique et naturelle aux boissons gazeuses industrielles, il vous faudra simplement vous procurer des souches mères, disponibles en ligne, sur des groupes Facebook, ou à récupérer auprès de votre entourage.

Pour le matériel, vous aurez besoin de bocaux en verre, de linge propre et d’élastiques. Avant de vous lancer dans ces préparations maison, pensez à bien nettoyer et stériliser le matériel que vous allez utiliser pour éliminer les bactéries indésirables. Enfin, surveillez le processus de fermentation pour éviter de vous retrouver avec du vinaigre en guise de boisson. Car plus la fermentation est longue, plus le sucre disparaît.

Ci-dessous, nous vous présentons 3 recettes faciles pour préparer vos propres boissons fermentées.

Le kombucha

Le kombucha est certainement la plus connue des boissons fermentées. Concrètement, il s’agit d’une boisson légèrement pétillante, au goût amer avec une pointe d’acidité. Ce breuvage est préparé à partir de thé ou de tisane sucrée, fermenté par une “mère” de kombucha. Celle-ci prend la forme d’un disque translucide et gélatineux qui permettra de transformer l’infusion en boisson riche en enzymes et probiotiques. Pour préparer un kombucha, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 5 g de thé (noir ou vert) bio
  • 1 litre d’eau en bouteille ou filtrée
  • 70 g de sucre (blanc, de canne, Muscavado, ou autre)
  • 1 souche de Kombucha
  • 1 cuillère à soupe de liquide accompagnant la souche
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (pour la 1re utilisation seulement)

Les instructions de la recette sont à retrouver sur le blog Coconut, en cliquant ici. Vous pouvez également préparer un kombucha aromatisé en choisissant des infusions ou thé aux fruits, par exemple.

Photo : Shutterstock

Le kéfir d’eau

Le kéfir d’eau est une boisson fermentée légèrement pétillante obtenue grâce aux grains de kéfir. Ceux-ci sont en fait un agglomérat de micro-organismes qui s’apparentent à de petites pépites translucides. Ajouté à un liquide de fruits, les grains de kéfir vont déclencher un processus de fermentation qui transformera le tout en boisson légèrement acide et citronnée. On peut se procurer ces grains en ligne ou en magasin bio mais la tradition veut qu’ils se passent de main en main : n’hésitez pas à consulter votre entourage pour en trouver ! Pour préparer ce breuvage rafraîchissant à la maison, vous pouvez suivre la recette du site La Ruche qui dit oui. Pour cela, il vous faudra :

  • 3 cuillères à soupe de sucre non raffiné
  • 1 litre d’eau minérale
  • 2 grosses cuillères à soupe de grains de kéfir
  • 1 figue sèche
  • 1 demi-citron jaune

Le déroulé de la recette est à retrouver en cliquant ici.

Photo : Shutterstock

La ginger beer

Vous ne le saviez peut-être pas mais la ginger beer est bien une boisson fermentée. Cette limonade naturelle est fabriquée à partir de gingembre, de sucre, de citron et d’eau et d’un “ginger bug”. Ce dernier est une sorte de levain de gingembre que l’on peut préparer soi-même à partir d’une racine de gingembre. C’est lui qui va déclencher le processus de fermentation nécessaire pour concocter une boisson pétillante et délicieuse, au bon goût de gingembre. Pour préparer 1 l de ginger beer, vous devrez réunir les ingrédients suivants :

  • lL d’eau non chlorée
  • 50 g de sucre
  • 50 g de gingembre frais pelé et finement émincé
  • 5 cl de jus de citron
  • 5 cl de ginger bug (le liquide seulement)

La recette de cette boisson fermentée est à retrouver sur le site du Low Tech Lab. Vous y trouverez également les instructions pour réaliser votre “ginger bug”, en cliquant juste ici.

Photo : Shutterstock

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s