Bassin d’Arcachon: 10 visites en dehors des sentiers battus

Article publié sur geo.fr

Très prisé des vacanciers lors de la saison estivale, le bassin d’Arcachon, en Gironde, se visite aussi en hiver, à la faveur d’un climat doux et d’une fréquentation moindre. Tour d’horizon des 10 expériences à vivre sur le bassin d’Arcachon en basse saison.

Arpenter la réserve naturelle des prés salés d’Arès et de Lège-Cap Ferret

Sur une superficie de 330 hectares, la réserve naturelle des prés salés d’Arès et de Lège-Cap Ferret abrite une grande diversité d’espèces de la faune et de la flore. L’hiver, la sensation prédominante est celle de marcher vers l’infini, dans des paysages sauvages constitués en majorité de prés salés. L’occasion d’observer des oiseaux comme le bihoreau gris ou le héron cendré, et de découvrir des plantes comme la Romulée de Provence et le Troscart des marais.

Se balader sur la plage de Taussat-les-Bains et admirer les villas Belle Epoque

L’un des quatre villages de la commune de Lanton, Taussat-les-Bains, vaut le détour pour ses magnifiques bâtisses surnommées “les belles de Taussat”. Par le passé, des personnalités comme le peintre Toulouse-Lautrec ont succombé au charme de cette ancienne station balnéaire – il résida au sein de la sublime villa Bagatelle entre 1895 et 1901.

Visiter la ville d’Hiver d’Arcachon

A pied ou à vélo, partez à la découverte des quelque 300 villas construites sur les hauteurs d’Arcachon, entre la moitié du XIXème siècle et 1914. Vous y distinguerez trois typologies de villas – les chalets, les villas dites de seconde génération et les villas de type hygiéniste. Réputée pour ses cures d’air frais jusqu’en 1950, la Ville d’Hiver abrite notamment le parc mauresque, qui offre une vue imprenable sur le bassin.

Effectuer la balade des sept ports à Gujan-Mestras et déguster des huîtres

Moins connus et moins “typiques” que le village de l’Herbe, au Ferret, les sept ports ostréicoles de Gujan-Mestras restent animés toute l’année. L’hiver, on peut y découvrir le musée ostréicole, déguster des huîtres dans des cabanes qui restent ouvertes ou encore déjeuner au milieu des locaux et des ouvriers des chantiers navals aux alentours.

Entrer dans la Chapelle de la Villa Algérienne

Seul vestige de l’ensemble construit par Léon Lesca entre 1865 et 1885, la Chapelle de la Villa Algérienne, aussi appelée chapelle de Sainte-Marie du Cap, est un édifice de style néo- mauresque, destiné au culte catholique. Néanmoins, l’on distingue sur le clocher une croix et un croissant de lune, tandis que sur la façade se trouvent des inscriptions latines et arabes. Un rapprochement dû au séjour de Léon Lesca en Algérie, l’industriel ayant participé à la construction du port d’Alger.

Découvrir la faune locale à la Réserve ornithologique du Teich

Pour visiter la Réserve ornithologique du Teich, prévoyez une bonne demi-journée, la boucle principale faisant 6 kilomètres de long. Ponctuée par vingt observatoires, cette boucle permet de voir une mosaïque de milieux très variés, avec une partie boisée au sud et une partie plus maritime au nord. Avocettes élégantes, barges à queue noire mais aussi passereaux : l’hiver est la saison qui concentre le plus d’oiseaux en termes de quantité, notamment des oiseaux venant du Nord.

Monter au phare du Cap Ferret

Pour bénéficier d’un panorama exceptionnel sur tout le bassin d’Arcachon, il vous faudra grimper les 258 marches de la tour du phare du Cap Ferret. La vue à 360° vous permettra d’observer d’en haut la dune du Pilat, la conche du Mimbeau, ou encore le sémaphore… le tout dans une végétation majoritairement composée de pins, au milieu desquels l’on distingue en hiver les mimosas en fleur.

Faire une balade en bateau à la découverte de l’Île aux Oiseaux

Avec ses deux cabanes tchanquées, l’île aux Oiseaux est un incontournable du bassin d’Arcachon, peu importe la saison. Pour la découvrir avec des spécialistes de la mer, embarquez à bord de l’Empreinte, qui navigue 365 jours par an, du lever au coucher du soleil. Avec Patrick et Laurent, vous découvrirez des anecdotes insolites sur le bassin tout en le traversant.

Emprunter le Sentier du Littoral

Amateurs de balades et de randonnée, ne manquez pas la découverte du bassin par l’extérieur, en empruntant le Sentier du Littoral. Celui-ci relie Taussat-Les-Bains, au Nord, jusqu’au port de Biganos, au Sud. Que vous décidiez de vous lancer dessus à pied ou à vélo, vous découvrirez le long de ce chemin bucolique de nombreux sites naturels ainsi que des spots confidentiels.

Découvrir les bateaux traditionnels du bassin

Dans les eaux du bassin d’Arcachon, vous trouverez deux bateaux emblématiques : d’abord les pinasses, des embarcations à fond plat, qui furent d’abord construites à voile, puis à moteur, et qui servaient pour la pêche, notamment. Ensuite les chalands, bateaux typiques ostréicoles, également à fond plat. Vous pouvez observer ces deux types d’embarcations le long du quai du Patrimoine, au port de la Teste de Buch, mais aussi dans le port d’Arcachon.

One comment

  1. Lu et approuvé ! 🙂
    Bon choix, qui me fait cependant prendre conscience qu’il est temps pour moi d’explorer d’autres horizons…
    Bonne journée

    Like

Leave a Reply to Marion B. Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s