On a testé la recette virale du gâteau fondant à 3 ingrédients, le résultat est inattendu

Article publié sur femina.fr

Concocter un délicieux fondant à la châtaigne avec seulement trois ingrédients ? C’est la promesse de ce gâteau dévoilé par François-Régis Gaudry sur son compte Instagram. Mais le résultat est-il réellement à la hauteur ? Nous avons reproduit la recette à la maison. Voici notre verdict.

« Trois ingrédients, un seul geste et zéro ustensile ». Le 11 février dernier, le journaliste et critique gastronomique François-Régis Gaudry partageait avec ses 280 000 abonnés Instagram une recette de fondant à la châtaigne d’une simplicité déconcertante. Soufflé par son ami Antony Cointre, chef et chroniqueur dans son émission Très Très Bon sur Paris Première, ce dessert a la particularité de se réaliser en un temps record avec seulement de la crème de marron, des œufs et du beurre demi-sel. A l’œil, le résultat obtenu par le journaliste est alléchant. En bouche, « la texture est méga moelleuse, carrément fondante (…) C’est un pur régal », assure François-Régis Gaudry à l’issue de son tuto vidéo. Il n’en fallait pas plus pour séduire les internautes qui ont visionné sa recette plus de 240 000 fois. « Ca a l’air si bon » ; « Ca sent le délice » ; « Je vais tester ce week-end, merci », peut-on lire parmi les nombreux commentaires.

1 kg de crème de marron

Mais ce fondant à la châtaigne tient-il réellement toutes ses promesses ? Nous avons mené l’enquête et reproduit cette recette dans les mêmes conditions et avec les mêmes ingrédients que François-Régis Gaudry. Première surprise : le critique recommande d’utiliser deux boîtes de 500 g de crème de marron de la marque ardéchoise Clément Faugier, que l’on trouve facilement en supermarché. Deux fois 500 g, soit pas moins… d’un kilo ! Bien que savoureuse et régressive, la recette de Clément Faugier se compose de 50 % de châtaignes, de sucre, de marrons glacés et de sirop de glucose. Et affiche un Nutri-Score D. Pour le régime, il faudra donc repasser.

La crème de marron Clément Faugier

Un fondant qui se concocte en un tour de main

Concernant les étapes de la recette, difficile de faire plus simple. On mélange la crème de marron avec six œufs, en prenant soin de les ajouter au fur et à mesure, pour qu’ils s’incorporent bien à la crème. Puis on intègre du beurre, préalablement fondu au bain-marie, avant d’enfourner l’appareil. En terme de temps de cuisson, le critique annonce une fourchette de 30 à 40 minutes, mais tout dépend de la puissance four. Pour nous, 35 minutes étaient la durée idéale.

Une croûte brillante et une texture fondante

Notre verdict, une fois le gâteau cuit ? Très savoureux, mais… très sucré. La crème de marron est omniprésente, ce qui devrait ravir les amateurs. Pour le déguster, mieux vaut l’accompagner d’un laitage (fromage blanc, yaourt grec, yaourt au lait de coco…) pour casser la puissance du sucre, comme le recommande François-Régis Gaudry. Du côté de l’aspect, nous avons été étonné par le résultat. Malgré le peu d’ingrédients et l’absence de farine, ce dessert se tient bien et est digne d’un véritable fondant. La croûte était particulièrement brillante et la texture moelleuse et fondante. Autre point positif, le coût minime de cette recette. Nous avons dépensé 5 € pour les deux boîtes de crème de marron, 1,60 € pour les œufs et 1,69 € pour le beurre demi-sel, soit un panier de 8,29 €. Si vous êtes un inconditionnel de la crème ardéchoise, ce dessert est fait pour vous, mais… à petites doses. Si, en revanche, vous appréciez les gâteaux légers et peu sucrés, passez votre chemin.

Bon Appétit !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s