Avec Omicron, l’OMS prévient que des variants du Covid-19 plus dangereux pourraient voir le jour

Article publié sur 24matins.fr

Avec l’arrivée d’Omicron, l’OMS vient de souligner son inquiétude face à la génération de nouveaux variants plus dangereux.

La pandémie de Covid-19 continue de faire son bout de chemin, surtout depuis l’arrivée du virulent variant Omicron. Même s’il semble pour le moment moins dangereux que Delta, la contagiosité de ce dernier pourrait cause l’apparition de nouveaux variants plus dangereux, a expliqué un responsable de l’Organisation mondiale de la santé ce mardi 4 janvier.

Des variants plus dangereux à venir pour le virus de la Covid-19 ?

Omicron a rapidement pris de l’ampleur dans le monde entier. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’ailleurs de souligner ses craintes face à l’apparition d’un nouveau variant du virus de la Covid-19 plus dangereux causé par l’augmentation massive des contaminations Omicron.

Alors que nous pourrions être rassurés concernant une fin prochaine de la pandémie, notamment par le fait que le variant Omicron est moins pathogène, Catherine Smallwood, une responsable des situations d’urgence à l’OMS est venue déclarer que la croissance importante des taux d’infection pourrait compliquer la situation.

Ce mardi, la responsable expliquait en effet que « plus Omicron se répand, plus il se transmet et plus il se réplique, plus il est susceptible de générer un nouveau variant ». Elle a d’ailleurs rappelé : « Actuellement Omicron est mortel, il peut causer la mort […] Peut-être un peu moins que Delta, mais qui peut dire ce que le prochain variant pourrait générer ? ».

Aux dernières nouvelles, plus de 100 millions de cas de Covid-19 ont été enregistrés en Europe, dont cinq millions durant la dernière semaine 2021. Catherine Smallwood déclare ainsi que cela « éclipse presque tout ce que nous avons vu jusqu’à présent ». Même si le « risque d’hospitalisation est probablement moindre », cette responsable de l’OMS déclare : « Lorsque le nombre de cas augmente de manière aussi significative, il est probable qu’un nombre beaucoup plus important de personnes atteintes de maladies graves se retrouvent à l’hôpital, voire meurent ».

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s