Syndrome de l’essuie glace : causes, symptômes, solutions

Si comme moi vous avez ou avez déjà eu ce problème, alors je vous conseille de lire cet article très bien fait du kiné et ostéopathe Alexandre Auffret publié sur son site toutpourmasante.fr. J’espère que cela vous sera utile.

Le syndrome de l’essuie glace est la cause la plus fréquente de douleur externe du genou chez les coureurs, mais peut être provoqué par d’autres activités telles que la natation, l’aviron, le vélo, et la randonnée. Il est également connu sous le nom de tendinite du fascia-lata, ou de la bandelette iliot-tibiale.

Définition

Le syndrome de l’essuie glace se définit comme une tendinite du genou qui provoque une douleur sur la partie externe de l’articulation.

Il s’agit de l’une des causes les plus courantes de douleur du genou chez le coureur à pied. À lui seul, il peut représenter jusqu’à 22% des blessures chez le coureur.

Cette blessure est causée par un traumatisme répété plutôt que par un incident spécifique, souvent due à une erreur dans la gestion de l’entrainement. Elle est également associée à une faiblesse des muscles abducteurs de la hanche.

La théorie actuelle est que cette condition est susceptible d’être causée par la compression du tissu adipeux situé sous le tendon du TFL (Tenseur du fascia-lata), sur le côté du genou.

La douleur se ressent le plus souvent lorsque le genou est plié à 30 degrés, ce qui se produit généralement au moment où votre pied se pose sur le sol, lors de la course.

Symptômes du syndrome de l’essuie-glace

Les symptômes comprennent :

  • Douleur sur le côté du genou, qui peut être ressentie comme une brûlure, en courant, ou à vélo.
  • Sensation possible de ressaut, sur le côté du genou, là où la bandelette ilio-tibiale “frotte” contre le genou.
  • Douleur parfois persistante après le sport.
  • Le côté du genou est sensible au toucher.
  • Le genou peut être chaud et gonflé, uniquement sur la partie latérale (extérieur du genou).
  • Douleur souvent aggravée par la descente des escaliers, ou la course à pied, sur le plat ou en descente.

Lorsque vous souffrez du syndrome de l’essuie glace, la douleur se situe uniquement sur la partie latérale du genou, c’est à dire sur le côté externe de la rotule.

Dans de nombreux cas, la douleur est surtout présente lorsque vous courez, vous pédalez, vous marchez ou descendez/montez des escaliers.

Elle n’est souvent pas présente au repos, si vous ne bougez pas votre jambe. Elle peut se comparer à une tendinite latérale du genou.

Les causes du syndrome de l’essuie glace

Il existe plusieurs causes à l’origine du syndrome rotulien :

  • Mauvaise gestion de l’entrainement, avec augmentation trop rapide du volume, de l’intensité, ou la course en descente, ou le trail running sur sentier étroit.
  • Changement de chaussures, ou chaussures de running trop usées.
  • Faiblesses musculaires des muscles de la hanche (fessiers et TFL), du quadriceps, et la sangle abdomino-dorsale.
  • Raideurs des muscles de la hanche, comme le psoas, les fessiers, le piriforme ou le tenseur du fascia-lata.
  • Cadence de course trop faible (< à 170 foulées par minute), une longueur de foulées trop importante, ou des foulées trop étroites.
  • Pronation excessive du pied pendant la course.

Généralement, le syndrome de l’essuie glace est un problème multi-factorielle, avec plusieurs causes qui se cumulent.

Diagnostic du syndrome de l’essuie glace

Le diagnostic du syndrome de l’essuie glace s’effectue par un examen clinique, à la recherche des symptômes douloureux.

Certains tests sont utilisés pour reproduire la douleur :

  • Le test de Renne, avec une douleur qui apparaît lorsque le patient réalise un mouvement de squat uniquement sur sa jambe douloureuse, en tenant contre un mur.
  • Le test de Noble, la douleur se manifeste lorsque le médecin appuie sur la face externe du genou, tout en réalisant des mouvements passifs de flexion / extension du genou.
  • Le test de Ober, le médecin réalise sur le patient un étirement du TFL et de la bandelette ilio-tibiale, pour retrouver une raideur du côté du syndrome de l’essuie glace.

D’autres examens sont souvent réalisés, notamment la force des muscles de la hanche, et l’analyse de la course, pour déterminer les causes à l’origine du syndrome de l’essuie glace.

Les examens complémentaires, comme la radiographie ou l’IRM, ne sont pas utiles pour diagnostiquer le syndrome de l’essuie glace, sauf pour éliminer d’autres problèmes pouvant provoquer une douleur externe du genou.

Traitement et exercices kiné

Le traitement recommandé pour soigner le syndrome de l’essuie glace comprend :

  • Éviter le sport et les activités douloureuses, si votre genou est douloureux même au repos.
  • Prendre un anti-inflammatoire, uniquement si la douleur est trop forte, et sur du court terme (5 à 7 jours).
  • Mettre du froid sur le genou, 15 minutes 3 fois par jour, pour diminuer la douleur.
  • Masser la bandelette ilio-tibiale et les muscles de la face latérale de la cuisse (tenseur du fascia lata et moyen fessier).
  • Étirer les muscles des jambes et principalement le TFL, les fessiers et le psoas.
  • Réaliser des exercices de renforcement musculaire de la sangle abdominale et dorsale (gainage) et des muscles de la hanche et des fessiers.
  • Continuer à faire du sport, et à courir, si la douleur reste faible, inférieure à 3/10.
  • Adopter une cadence de course plus élevée (170 à 180 foulées par minute) pour limiter les contraintes sur les genoux pendant la course.
  • Porter une genouillère.
  • Vérifier l’usure des chaussures de running, et si votre paire est adaptée à votre pratique et votre schéma de fonctionnement.
  • Utiliser des semelles orthopédiques, lorsqu’il existe un problème de pronation excessive du pied à la course.

Le recours à la chirurgie peut être nécessaire uniquement lorsque le traitement conservateur n’a pas permis d’éliminer la douleur du syndrome de l’essuie glace

Vous pouvez retrouver le traitement du syndrome de l’essuie glace présenté dans ma vidéo YouTube suivante :

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s