Les abdominaux hypopressifs, la méthode sûre pour un ventre plat

Article publié sur sosoir.lesoir.be

Muscler ses abdominaux tout en préservant son périnée : voilà la promesse de la gym hypopressive, généralement recommandée aux jeunes mamans, mais qui convient en réalité à tout le monde qui souhaiterait gommer son petit ventre. 

Et si le simple fait de respirer autrement pouvait vous aider à perdre du ventre ? Non, il ne s’agit pas d’une ultime astuce minceur miracle, mais bien d’un exercice plus doux que les abdominaux et surtout plus efficace. Pourtant, celles qui en entendent parler, ce sont généralement les jeunes mamans pour qui il est recommandé  de pratiquer cette gym dite douce lors de la rééducation postpartum. Le but d’un tel exercice ? Muscler la sangle abdominale en profondeur tout en tonifiant le périnée abîmé par l’accouchement et la grossesse. Oui, mais, ce que l’on sait moins, c’est que les abdominaux hypopressifs ont d’autres bienfaits et conviennent à tout le monde, aux hommes comme aux femmes.  

Accessible 

Si vous faites partie de ceux pour qui la pratique du sport n’est pas régulière, les abdominaux hypopressifs semblent être faits pour vous puisqu’ils peuvent se pratiquer où que vous soyez. Assis, debout, ou couché, travailler les muscles profonds demande certes un peu d’entrainement, mais une fois que vous maîtriserez la pratique, vous pourrez le faire au boulot, dans votre trajet de voiture, ou à la maison. Notez toutefois qu’au début, la meilleure position pour s’entraîner, c’est de se mettre coucher sur le dos. Pour un effet visible sur votre silhouette, il faudra être rigoureux et pratiquer régulièrement l’exercice. 

Plus safe 

Contrairement aux abdominaux classiques, qui consistent à relever le buste, les abdominaux hypopressifs sont beaucoup plus sûrs et ne demandent pas une condition physique particulière. En effet, cet exercice est accessible à tous puisque finalement il consiste à maîtriser sa respiration.  Lorsque l’on fait des crunchs, on met à mal la nuque, le dos, mais aussi, et surtout le plancher pelvien. La gym hypopressive va permettre de lutter contre les effets de la gravité du corps et des dégâts qui peuvent l’accompagner (descente d’organe, fuites urinaires, etc). Oubliez donc les abdos classiques, c’est la respiration qui a tout bon. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s