Cinquième vague de la Covid-19 : les propos alarmistes de Martin Blachier

Article publié sur femmeactuelle.fr

Sur Franceinfo, vendredi 29 octobre 2021, l’épidémiologiste Martin Blachier a été très clair en assurant que la France était entrée dans la cinquième vague face de la Covid-19. Une nouvelle pression hospitalière est à craindre.

En France, le taux d’incidence est reparti à la hausse. Il est de nouveau passé au-dessus de 50 cas pour 100.000 habitants. Devant ces chiffres, sur le plateau de Franceinfo, vendredi 29 octobre 2021, il a été demandé si le pays était en train de faire face à une nouvelle vague de la Covid-19, la cinquième. Une question à laquelle Martin Blachier, épidémiologiste, a répondu sans détour. “On est au début de la cinquième vague”, a-t-il lancé avant d’ajouter de façon alarmiste : “On est au début de ce phénomène de reprise épidémique et il n’y a aucune raison que ça s’arrête”. Une déclaration qui va dans le sens des propos tenus par Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, sur RTL le 19 octobre 2021.

Il avait assuré que même s’il était trop tôt pour évoquer une cinquième vague, l’épidémie était en train de gagner de nouveau du terrain. Si Martin Blachier a tenu des propos inquiétants, il a en revanche assuré que, pour l’heure, les hôpitaux étaient en capacité d’accueillir de nouveaux malades“On n’envisage pas pour l’instant qu’il y ait un phénomène de saturation (…) mais en revanche, c’est vrai que la pression qui existe aujourd’hui va encore s’intensifier sur les services hospitaliers et les services de réanimation”, a-t-il encore déclaré, appelant les dernières personnes pas encore vaccinées à franchir le cap.

Martin Blachier demande aux non-vaccinés de franchir le cap

Selon l’épidémiologiste, pour faire face à cette épidémie et remporter la bataille, il faut agir sur les 2 millions de personnes vulnérables qui ne sont pas encore vaccinées. “Une fois qu’on aura fait ça, j’ai envie de dire qu’on aura fait tout ce qu’on peut. Donc au-delà de ça, malheureusement la seule chose qu’il y à faire c’est d’encaisser ce dernier rebond, a-t-il encore déploré alors qu’il n’est pas surpris par le rebond des cas de contaminations. Depuis plusieurs semaines, Martin Blachier ne cesse de faire parler de lui puisqu’il estime que le pass sanitaire est totalement “ridicule”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s