Covid-19. Pourquoi la hausse des contaminations va se poursuivre ?

Article publié sur topsante.com

Les contaminations repartent à la hausse, le taux d’incidence augmente et le R est repassé au-dessus de 1. Si l’hôpital n’est pas impacté, la vaccination de rappel et les gestes barrière restent indispensables.

Invité vendredi 22 octobre sur BFMTV et RMC, le ministre de la Santé a fait le point sur l’épidémie Covid-19“En Europe on assiste à une petite poussée du Covid-19”, a-t-il indiqué. Arnaud Fontanet, professeur à l’Institut Pasteur et membre du conseil scientifique, faisait le même constat ce dimanche dans les colonnes du Journal du Dimanche. “Ça grimpe en Irlande, en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark ou en Allemagne, mais la situation reste sous contrôle. Par contre, la Russie et l’Europe de l’Est sont confrontées à une vague violente et le Royaume-Uni, coincé depuis juillet sur un plateau élevé, connaît une forte poussée. Seuls l’Italie, l’Espagne et le Portugal semblent pour l’instant épargnés.”

Pour autant, la situation n’est pas comparable à celle observée l’automne dernier où la France avait connu sa deuxième vague. Selon le ministre de la Santé, “on est aux environs de 5000 cas par jour, et surtout on ne mesure pas d’impact sanitaire, il n’y a pas d’augmentation des hospitalisations comme à l’automne dernier”.

Et pour cause, la différence avec l’année dernière, c’est que près de trois quart (73,9% au 24 octobre) des Français ont reçu un schéma vaccinal complet.

Première raison : l’effet météo 

L’explication d’Olivier Véran est simple, c’est l’effet météo : “Il fait froid dehors, il fait plus humide, comme tous les virus respiratoires, quand il fait froid et humide, ça circule plus, on s’y attendait.”

Et de fait, quand il fait froid, on se regroupe davantage dans les lieux clos, et on aère moins les pièces alors qu’il faudrait le faire davantage. Le résultat c’est que cette promiscuité humaine favorise la circulation du virus et les contagions.

Certes, la fin de la gratuité des tests de dépistage depuis le 15 octobre a pu avoir un impact sur le nombre de cas (moins de cas négatifs) maisle chiffreR [nombre de personnes contaminées par un cas positif ] vient de nouveau de franchir la barre de 1, signifiant que le virus circule à nouveau.

Deuxième raison : la baisse d’efficacité de la vaccination ?

Les scientifiques sont toutefois rassurants, la vaccination devrait éviter une nouvelle vague. A condition que la campagne de vaccination de rappel progresse. Ces derniers jours, le gouvernement ne cesse de rappeler toute l’importance de faire une dose de rappel afin de rebooster l’immunité, qui diminue 6 mois après la deuxième dose. “Deux millions de personnes ont eu ce rappel mais ça ne suffit pas”, a déploré Olivier Véran.

Selon Arnaud Fontanet, la baisse de l’efficacité des vaccins contre l’infection pourrait s’ajouter à l’effet météo. Il justifie : Même si ces derniers continuent à protéger à plus de 90 % contre les formes graves de la maladie, la protection contre l’infection passe de 80 % deux mois après la deuxième dose à 50 % au bout de six mois. Or beaucoup de 18-49 ans ont été vaccinés au début de l’été. C’est dans cette tranche d’âge, souvent impliquée dans les reprises épidémiques, que la baisse d’efficacité vaccinale va se faire sentir à partir de novembre.”

Dans son dernier bulletin épidémiologique, Santé Publique France rappelle l’importance des mesures combinées pour lutter contre le Covid-19 : la vaccination, dont le rappel chez les 65 ans et plus, l’adhésion au contacttracing et le respect des mesures barrières.

Sources :

  • Interview Olivier Véran, BFMTV et RMC, 22 octobre 2021.
  • Interview Arnaud Fontanet, JDD, 24 octobre 2021.
  • Santé Publique France, point épidémiologique du 21 octobre 2021.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s