Mori: la méthode japonaise pour renforcer ses muscles et gagner en souplesse dans tout le corps

Article publié sur gqmagazine.fr

Conçue par un célèbre entraîneur japonais, cette méthode corrige la posture, vous rend plus flexible et fait travailler tout le corps.

Takuro Mori est l’un des entraîneurs les plus célèbres du Japon et sa “Méthode Mori” est un entraînement de force, de flexibilité et de correction de la posture qui a eu du succès dans le monde entier. Le Japon nous avait déjà donné la populaire méthode Sakuma pour brûler beaucoup plus de graisse lors des entraînements, et maintenant tout le monde parle de la méthode Mori, dont le but n’est pas exactement de brûler les graisses, mais d’améliorer la mobilité du corps, ce qui est très important à la fois pour la vie de tous les jours, et pour pouvoir faire correctement ses exercices à la salle de gym.

En tant qu’entraîneur, Takuro Mori se concentre sur les exercices d’entraînement en occlusion et de Pilates (oui, les hommes devraient aussi le pratiquer, surtout s’ils veulent gagner en force et développer le tronc), en ajoutant un peu de musculation au mix pour un programme plus complet. La méthode Mori est l’une de ses meilleures inventions.

Qu’est-ce que la méthode Mori ?

Le coach a écrit tout un livre à ce sujet, intitulé La méthode Mori, où il explique que cette méthode est composée d’un programme d’étirements de base qui présente de nombreux bienfaits pour le corps. Mori dit que sa méthode est axée sur le renforcement du bas du corps  (jambes et fesses), mais aussi sur la correction d’une mauvaise posture due au fait de passer beaucoup de temps assis, en améliorant la flexibilité et pour que chaque personne se sente mieux dans son propre corps.

Il s’agit d’étirer et de renforcer à la fois et la méthode est divisée en défis de 30 jours qui peuvent être réalisés à la maison et sans utiliser de matériel professionnel. Le défi commence par une première semaine dont l’objectif est d’ajuster la position des jambes, puis s’ensuit une semaine de soins complets et la troisième se concentre sur la correction de la mobilité de la hanche (car, si elle est mauvaise, on peut arriver à avoir toutes sortes de problèmes, cela peut même affecter vos chevilles lors de la course) et se termine par une quatrième semaine au cours de laquelle un entraînement complet du corps est inclus. 

Cela fonctionne en activant les articulations des hanches, des genoux, des chevilles et des orteils, tout en travaillant les muscles de chaque zone. Dans son livre, Mori dit que “beaucoup de gens étirent l’intérieur des jambes et oublient l’extérieur, ce qui crée souvent un déséquilibre dans la souplesse musculaire. Avec cet exercice, on peut travailler les parties postérieures et externes des jambes de manière égale et corriger les rotations au niveau du genou et de la hanche.

Les étirements Mori :

Étirement 1 :

Pour faire l’exercice principal de la méthode Mori, commencez par vous asseoir sur le sol avec vos jambes tendues vers l’avant et pliez votre genou gauche. Avec vos hanches figées, pliez votre torse vers l’avant et étendez votre main droite pour toucher le petit orteil de votre pied droit. Restez dans cette position pendant soixante secondes, puis répétez le processus avec l’autre jambe. Si vous ne pouvez pas vous pencher en avant sans soulever vos hanches du sol, placez un coussin sous vos fesses pour vous aider.Étirement 2 :

Cet exercice est idéal pour étirer et réduire la tension dans les jambes. Vous devez croiser votre jambe gauche devant votre droite d’un pas. Ensuite, pliez légèrement votre genou gauche pour maintenir votre équilibre. Penchez votre corps vers la gauche en essayant de créer une ligne droite de la tête aux hanches. Tenez une minute puis passez de l’autre côté.

La méthode Mori comporte beaucoup plus d’étirements qui font travailler les muscles des jambes (et ils fonctionnent aussi bien pour les hommes que pour les femmes), mais ces deux-là sont parmi les plus importants, car ils travaillent à la fois la partie interne et la partie externe, et permettent d’avoir une meilleure posture pour renforcer et ensuite pouvoir mieux s’entraîner.

Via GQ Mexico

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s