Comment se mettre à la course à pied et ne pas lâcher ?

Article publié sur sosoir.lesoir.be

La rentrée est le moment idéal pour reprendre le footing ! Si vous souhaitez vous y mettre, découvrez quelques précieux conseils à garder en tête lors de vos prochaines foulées.

ZALEZ.PHOTO BY SPORLAB ON UNSPLASH. | LE 29 AOÛT 2021

Si vous hésitez encore sur le sport que vous allez pratiquer cette année, sachez que la course à pied permet de s’affûter, vous allez donc voir votre silhouette changer. En plus d’avoir des effets positifs sur l’aspect visuel du corps, cette discipline aide aussi à avoir une meilleure circulation sanguine. Enfin, plongé dans votre bulle, vous sentirez le stress diminuer. Néanmoins, comme tous les sports, avec le footing, il y a des règles à suivre.

Établir un planning d’entraînement

Le plus important lorsque l’on fait du sport, c’est la régularité, bien plus que l’intensité. Vous commencez à être motivé, c’est déjà un bon début ! Seulement pour éviter de courir une fois tous les mois, le mieux est d’établir un planning. D’ailleurs, plus vous aurez un rythme régulier, plus votre organisme va s’habituer et la progression ne sera que meilleure. Si vous n’avez pas couru depuis longtemps, fixez-vous un objectif de deux petites courses par semaine. Une fois que les débuts sont passés, l’idéal est d’arriver à un rythme de trois fois par semaine. Aussi, évitez de foncer tête baissée sous prétexte que vous êtes surmotivé. Alternez entre jours d’entraînement et jours de repos pour permettre à votre corps de récupérer. C’est d’ailleurs lors des périodes d’inactivité que vos muscles vont se développer.

S’équiper correctement

Pour faire un footing, il ne suffit pas d’enfiler une paire de baskets. D’ailleurs, ces dernières doivent être adaptées à la pratique de la course à pied. Si vous débutez, demandez conseil aux vendeurs du magasin. Et surtout, si vous avez un sentiment d’inconfort ne vous dites pas : “il faut laisser aux pieds le temps de s’y faire”. Vous devez vous y sentir bien dès lors que vous les essayez, sinon, la gêne persistera lors de vos courses. Côté tenue, au début, vous pouvez mettre un short et un t-shirt classique en coton. Seulement si vous sentez que vous avez trop chaud ou que votre transpiration vous incommode, optez pour des vêtements “respirants”. La matière est souvent plus légère ; elle collera donc moins à la peau. Et si vous êtes une femme, investissez dans des brassières de sport, spécialement conçues pour soutenir la poitrine en période d’effort.

Trouver son rythme en s’écoutant

Vous courez avec un partenaire ? C’est une bonne nouvelle, cela vous aidera à garder votre motivation. Attention toutefois à ne pas vous surmener si vous voyez que votre rythme est très différent. Lorsque vous débutez, n’en faites pas trop d’un coup. Commencez alors par vous étirer puis par marcher en accélérant la cadence. Vous vous mettrez alors à courir ! Essayez de garder le rythme et si vous avez une sensation d’inconfort, adaptez la course : plus lente ou plus rapide. Ne vous posez pas trop de questions, soyez détendu. La course à pied doit avant tout être une source de plaisir. Quand on commence le footing, rien ne sert de courir 40 minutes si déjà à la moitié, on ne se sent pas bien. Au début, fixez-vous un objectif de 20 minutes. Au fil des semaines, augmentez de 5 minutes. Vous l’aurez compris, la course à pied n’est pas une compétition, tout est question de sensations.

Réussir à garder sa motivation

Le plus dur lorsqu’on commence à courir, c’est de rester motivé. On vous l’accorde, c’est plus facile à dire qu’à faire. Seulement si on a un objectif bien en tête, généralement, c’est plus simple. Alors se fixer des buts peut devenir une bonne source de motivation. Cela peut concerner le nombre de kilomètres, la distance parcourue ou bien l’aspect physique. Ensuite, faire trois fois le même parcours, trois fois par semaine peut s’avérer lassant. Pour casser la routine, cherchez des coins proches de chez vous ou vous pourrez vous aventurer lors de vos prochains footings. Si vous courez sans musique, essayez de trouver des playlists dynamiques pour vous motiver. Au contraire, si vous en avez marre d’écouter les mêmes morceaux, optez pour les podcasts. Ces échanges vous permettront de vous focaliser sur autre chose que votre performance. Et bien souvent, on n’a pas envie de s’arrêter avant la fin.

Prendre le temps de s’étirer

Le footing n’est pas fini lorsque vous arrêtez de courir. Ainsi, pensez à marcher une dizaine de minutes pour faire ralentir votre rythme cardiaque. De cette façon, vous rattraperez mieux. Et votre transpiration commencera à diminuer. D’ailleurs, ne foncez pas à la douche à peine rentrer de votre training. Même après l’effort, le corps continue à sécréter de la transpiration. Attendez alors une demie-heure pour vous rafraîchir. Ensuite, étirez-vous plusieurs heures après avoir fini de courir. À chaud, ça ne servira à rien. Prenez donc 5 à 10 minutes pour les étirements. Pensez aux jambes, bien sûr, mais n’oubliez pas le haut du corps. C’est cette partie que vous travaillez lorsque vous vous tenez bien droit. Enfin, pensez à boire après une session de sport pour réhydrater votre corps.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s