Se balader à Cognac entre chais d’exception et oeuvres d’art contemporain

Article publié sur nouvelobs.com

Longtemps réservée aux seuls amoureux d’alcool ambré, la ville de Charente mise désormais sur ses centres d’art contemporain et ses tables décontractées pour attirer de nouveaux visiteurs.

Même le château de François Ier, qui naquit ici en 1494, est devenu le siège d’une maison de cognac… C’est dire combien l’histoire de la ville est liée à celle de ce brandy ambré. Les grandes familles négociantes, Hennessy en tête, ont assuré une renommée mondiale à la sous-préfecture de Charente. Grâce à ses chais d’exception (Hennessy, Rémy Martin, Martell & Co…) mais aussi à de nombreuses autres exploitations, plus confidentielles (et plus conviviales), Cognac s’est imposée ces dernières années comme l’une des plus belles destinations du « spiritourisme » français.

Même le château de François Ier, qui naquit ici en 1494, est devenu le siège d’une maison de cognac… C’est dire combien l’histoire de la ville est liée à celle de ce brandy ambré. Les grandes familles négociantes, Hennessy en tête, ont assuré une renommée mondiale à la sous-préfecture de Charente. Grâce à ses chais d’exception (Hennessy, Rémy Martin, Martell & Co…) mais aussi à de nombreuses autres exploitations, plus confidentielles (et plus conviviales), Cognac s’est imposée ces dernières années comme l’une des plus belles destinations du « spiritourisme » français.

Mais la ville a bien d’autres choses à offrir à ceux que les visites de distillerie laissent de marbre (ou enivrent un peu trop…). A commencer par la transformation des Chais Monnet, classés au patrimoine en raison de leur exceptionnelle architecture XIXe, en hôtel ultra-design. Sous la houlette de son nouveau propriétaire, l’homme d’affaires Javad Marandi, et de l’architecte Didier Poignant se déploient ainsi des chambres élégantes, une table gastronomique et une brasserie gourmande – conçues dans le respect du bâtiment originel. Et dans un spectaculaire bâtiment annexe contemporain, où métal et verre se marient, se nichent une piscine spa et un rooftop végétalisé.

Quasi limitrophe, la Fondation Martell interprète aussi cette nouvelle partition. Cette ancienne usine d’embouteillage de 28 mètres de haut, inspirée par le style Bauhaus, a été fermée en 2005. Une décennie plus tard, pour célébrer les 300 ans de la célèbre maison, elle s’est métamorphosée en un espace culturel étonnant : « Nous mettons en valeur des thèmes et des matériaux chers à Martell à travers les œuvres d’artistes de renommée internationale et les ouvrages d’artisans régionaux », explique Nathalie Viot, sa directrice. A l’affiche en ce moment : l’exposition des designers graphiques Sagmeister & Walsh, baptisée « Beauty & Places to Be ».

Les amateurs de nature ne sont pas en reste grâce à une mini-croisière sur la Charente, voie fluviale désormais peu empruntée où l’on croise hérons, canards, poules d’eau… L’occasion de se remettre, en douceur, d’une dégustation de cognac.

@Les Chais Monnet

Y dormir Les Chais Monnet, à partir de 280 € la nuit. chaismonnethotel.com

Y manger A l’Atelier, sur les quais des bords de la Charente, pour se régaler de jolis plats bistronomiques à mini-prix. Ou au superbe marché couvert de style Baltard qui aligne 6 jours sur 7 ses étals appétissants : huîtres, poissons, charcuterie…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s