Pfizer : quelle est le niveau d’efficacité contre les variants anglais et sud-africain ?

Article publié sur futura-sciences.com

Des données en « vie réelle » indiquent que le vaccin Pfizer reste efficace pour empêcher les infections des variants anglais et sud-africain, ainsi que pour prévenir les formes graves de la maladie.

Depuis début 2021, les variants anglais (B.1.1.7) et sud-africain (B.1.351) ont provoqué deux vagues épidémiques successives au Qatar. Au plus fort des contaminations, en mars et avril 2021, le variant anglais représentait 44,5 % des nouveaux cas de Covid-19, et le variant sud-africain 50 %. Une situation sanitaire qui a permis aux scientifiques du Weill Cornell Medicine de Doha d’estimer l’efficacité du vaccin Pfizer pour limiter l’infection et la maladie causées par ces deux variants. Ils publient leurs résultats dans une correspondance du The New England Journal of Medicine.

Le vaccin Pfizer ne perd pas son efficacité face aux variants

L’étude a comparé l’incidence des infections et des formes graves de la Covid-19 entre une cohorte de personnes vaccinées et non vaccinées pour estimer l’efficacité de la formule de Pfizer sur ces deux points. Lorsque la protection vaccinale est totale, soit à partir de 14 jours après la seconde dose, le vaccin Pfizer est efficace à 89,5 % pour limiter les infections du variant anglais et à 75 % pour le variant sud-africain. Quel que soit le variant à l’origine de la Covid-19, le vaccin est efficace à 100 % pour prévenir les formes graves de la maladie.

La capacité du variant sud-africain à échapper au système immunitaire a été décrite de nombreuses fois, et se traduit par une efficacité moins importante du vaccin Pfizer pour contrer l’infection. Mais il demeure efficace pour prévenir les formes graves de la maladie.

Les habitants du Qatar ont accès à la vaccination depuis le 21 décembre 2020. Selon les derniers chiffres, plus de 60,4 % des 2,4 millions de Qataris ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid. Ces derniers jours, le nombre de nouvelles contaminations est en chute libre dans cet émirat de la péninsule arabique : 384 au 10 mai, contre 964 au 10 avril.

Face à ces résultats, Pfizer a indiqué à l’AFP ne pas vouloir pour le moment changer la formule de son vaccin pour l’adapter aux variants. La firme a d’ailleurs obtenu l’autorisation d’utilisation d’urgence de la FDA pour vacciner les 12-15 ans, chez lesquels le vaccin est efficace à 100 %.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s