Bordeaux Métropole : Un centre aquatique autour d’une chartreuse du XVIIIe siècle

Article publié sur 20minutes.fr

La ville de Cenon vient de dévoiler les contours de son centre aqualudique qui ouvrira au public à l’été 2023

Un centre aqualudique d’une capacité d’accueil de 600 personnes par jour va ouvrir à l’été 2023 à Cenon, près de Bordeaux. — copyright Groupement Baudin Chateauneuf Blamm Architecture

  • La commune de Cenon près de Bordeaux annonce l’ouverture de sa piscine pour l’été 2023.
  • Le bâtiment contemporain sera en regard d’une chartreuse existante qui va être réhabilitée.
  • L’équipement sera géré en régie pour rester le plus accessible possible.

Une nouvelle piscine sera livrée sur la métropole, à l’été 2023 alors que la dotation en bassins reste déficitaire sur l’agglomération bordelaise. La ville de Cenon, sur la rive droite, prépare la construction d’un équipement dans le parc du Loret. L’accueil des baigneurs se fera dans une chartreuse du XVIIIe siècle, qui sera entièrement réhabilitée. « Une piscine est toujours bruyante et on a réfléchi à l’acoustique pour que ce soit agréable et apaisant », souligne Jean-François Egron, maire de Cenon.

Une gestion en régie

La métropole a racheté le site en 2017 pour un montant de 10 millions d’euros. « C’est dans ce contexte financier favorable qu’on a pu lancer les opérations, avec un centre footballistique et une piscine », souligne le maire de la commune, qui compte 40 % de logements sociaux. « On a souhaité qu’elle soit accessible à tous et notamment aux plus démunis, c’est pour ça qu’on a fait le choix d’une gestion en régie », pointe l’élu. La jauge maximale d’accueil est de 600 personnes par jour.

Le groupement Baudin Chateauneuf Blamm Architecture a séduit la municipalité avec un projet aux lignes contemporaines et en bardage bois, intégré au parc du Loret. Le bâtiment est présenté comme exemplaire sur le plan environnemental avec un chauffage de l’eau connecté au chauffage urbain, issu de l’usine d’ incinération de Bègles. L’eau fera l’objet d’un traitement au sel qui permet de produire du chlore de manière raisonnée.

La piscine comprendra un bassin de 25 mètres avec six couloirs de nage et une profondeur de trois mètres, pour permettre l’entraînement du club subaquatique. Un bassin d’apprentissage, un bassin balnéoludique et une pataugeoire, prolongée sur l’extérieur en été, complètent l’équipement. Le coût du projet s’élève à 16 millions d’euros.

Sur la commune voisine de Lormont le projet privé d’un complexe aqualudique​, prévu de longue date, doit lui aussi être livré dans les prochaines années.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s