Dans l’intimité de Kandinsky : une exposition virtuelle proposée par le Centre Pompidou

Article publié sur admagazine.fr

Saviez-vous que l’artiste avait créé plus de 600 œuvres ? Ou encore qu’il était doté d’un don rare, la synesthésie ? Intitulée « Dans l’intimité de Kandinsky », cette nouvelle exposition conçue par le Centre Pompidou en collaboration avec la plateforme Google Arts & Culture nous invite à une immersion totale dans l’œuvre de l’une des figures majeures de l’art moderne.

@Centre Georges Pompidou / Photo by DeAgostini/Getty Images

Vassily Kandinsky (1866-1944), Impression V (Park), 1911. Paris, Musée National D’Art Moderne.

Le Centre Pompidou, en collaboration avec la plateforme Google Arts & Culture, a travaillé sur ce projet pendant deux ans allant jusqu’à numériser près de 3 000 œuvres, photos, croquis et autres documents, difficile donc de faire plus complet que ce parcours immersif dans la vie du célèbre peintre. 

La synesthésie, un don rare

« La couleur est la touche. L’œil est le marteau. L’âme est le piano aux cordes nombreuses. L’artiste est la main qui, par l’usage convenable de telle ou telle touche, met l’âme humaine en vibration. » Vassily Kandinsky possédait le don de synesthésie. Révélé lors de l’opéra Lohengrin de Richard Wagner, ce don lui permet d’associer le sens de l’audition à celui de la vue, c’est-à-dire de lier les sons et les couleurs. Il se met alors à restranscrire dans ses peintures les sons et la musique s’orientant progressivement vers l’abstraction. Son chef-d’œuvre Jaune-rouge-bleu (1925) y est ainsi décrypté et il est même possible de « le jouer ». En cliquant sur certaines zones du tableau, on peut ainsi entendre les sons auxquels l’artiste associait les formes et les couleurs choisies, le triangle jaune indiquant par exemple la trompette. 

Une œuvre passée au crible

Retraçant toute la carrière du peintre, le parcours immersif proposé par le Centre Pompidou se veut le plus exhaustif possible. De sa vie privée à son entourage artistique, notamment son amitié avec Marcel Duchamp, en passant par son héritage, tous les aspects sont abordés. Près de 3 000 œuvres ont été numérisées pour ce projet titanesque qui permet de zoomer dans les toiles pour en apprécier tous les détails, voire de parcourir ses croquis. Car s’il s’est lancé tardivement dans la peinture à l’âge de 30 ans, laissant derrière lui une vie bien rangée, Vassily Kandinsky n’en a pas moins été particulièrement productif. En 1902, il inaugurera par ailleurs sa propre école de peinture également ouverte aux femmes, un choix audacieux pour l’époque. En parallèle, une courte visite en réalité augmentée offre la possibilité de déambuler dans une galerie fictive à défaut de pouvoir se rendre au musée.

Découvrir l’exposition Dans l’intimité de Kandinsky.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s