Dans les Cyclades, une villa creusée dans la roche à couper le souffle

Article publié sur admagazine.fr

L’agence grecque Mold Architects a bâti une maison dans une colline rocheuse dans l’île de Sérifos, avec vue imprenable sur la mer Égée.

© Panagiotism Voumbakis

Mold Architects a conçu la maison nCaved dans une petite baie rocheuse de l’île de Serifos, dans les Cyclades. Dans cette région, le vent venu du nord souffle violemment, donc au lieu de construire au niveau du sol, les architectes ont décidé de creuser dans la pente pour créer un espace abrité.

© Panagiotism Voumbakis

« Nous avons appliqué une grille rectangulaire sur la pente pour produire un échiquier tridimensionnel entre phases solides et vides afin d’accueillir et d’isoler les zones de construction, expliquent les architectes. Cette géométrie rigide n’est interrompue que par la rotation du dernier axe de la grille, offrant au principal espace de vie un panorama plus large sur la mer couleur émeraude. »

Les espaces de vie ont ainsi été conçus en décalé : les chambres se trouvent à un niveau plus élevé sur la pente que les chambres d’hôtes et les parties communes. Les chambres à coucher ont toutes un accès aux terrasses ouvertes et à l’escalier qui relie tous les niveaux. Les portes coulissantes de la cuisine et du salon peuvent être retirées par beau temps pour relier la propriété au grand espace extérieur et à la piscine avec vue sur la mer.

La maison est encadrée des deux côtés par des murs en pierre, qui couvrent toute la longueur du bâtiment et se retrouvent à l’intérieur. La résidence est divisée en trois niveaux : les chambres à coucher, le salon et la maison d’hôtes. Les deux premiers communiquent en interne, tandis que le troisième est indépendant.

© Panagiotism Voumbakis

L’escalier qui relie les trois niveaux de l’extérieur mène à l’entrée principale, située sur la mezzanine du salon. Une descente en pente douce, à l’intérieur de la maison, révèle progressivement les espaces initialement cachés de la maison, avec une vue bilatérale sur la mer pendant la descente des marches puis sur le ciel lors de l’ascension. Les espaces de vie sont complètement cachés sous terre et révèlent un petit secret : un jardin intérieur doté de fenêtres sur plusieurs pièces de la villa.

Article initialement paru dans AD Italie.

© Panagiotism Voumbakis

© Panagiotism Voumbakis

© Panagiotism Voumbakis

Publié le MARDI, 02 MARS 2021 PAR ALESSANDRA PELLEGRINO

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s