Où dormir à Bordeaux à moins de 150 € la nuit ? Nos 10 adresses préférées

Article publié sur lefigaro.fr

Bordeaux exerce un pouvoir d’attraction que rien ne semble pouvoir arrêter. On loue sa beauté architecturale, le dynamisme de sa scène culturelle et gastronomique… Autant d’excellentes raisons de ne pas dépenser des fortunes à l’hôtel ! Voici où (très) bien dormir sans casser sa tirelire.

L’hôtel Une chambre chez Dupont est situé en plein cœur du quartier des Chartrons, à deux pas de la belle église Saint-Louis. Photo presse

1. Une chambre chez Dupont, au cœur des Chartrons

Drôle de nom, certes, mais volontiers trompeur : il ne s’agit pas là d’un établissement mono chambre au patronyme quelconque, ni d’un hommage à Tintin, mais bel et bien d’un hôtel à cheval sur deux adresses, situé en plein cœur du quartier des Chartrons, à deux pas de la belle église Saint-Louis. On y dénombre 10 chambres et suites, disposant chacune d’un style particulier, mélange de couleurs, de tissus et d’objets chinés aux influences orientales ou asiatiques. Un lieu qui se dédouble aussi côté restauration, avec une table et un bistrot se faisant face des deux côtés de la rue. L’un des grands atouts de ce cher Dupont : une très belle carte de vins de la région, à découvrir dans un cadre très « tradi » mais plein de charme.

La chambre à réserver : la chambre double Ferbos, lumineuse, avec ses murs blancs, et ses beaux coussins brodés multicolores.

Le prix : à partir de 100 € la nuit pour une chambre double.

Une chambre chez Dupont, 2 rue Cornac, 33000 Bordeaux. Tél. : 06 95 15 77 37.

2. Casa Blanca, le charme d’un particulier

Casa Blanca, un point de chute idéal pour visiter Bordeaux. Photo presse

En plein cœur du quartier des Chartrons, dans une rue où séjourna Victor Hugo en son temps, on trouve cette superbe demeure du XIXe siècle, transformée en hôtel aux allures de chambres d’hôtes de luxe. Entre ce magnifique carrelage de l’entrée à cette cage d’escalier, ces pierres apparentes et mobilier chiné, ces associations de marbre, bois massif, cuir et luminaires vintage, le charme opère en quelques secondes. Dans les cinq (grandes) chambres, de l’espace, de la lumière, de grandes douches à l’italienne, et une gamme de produits de soins naturels LA Bruket, la nouvelle marque suédoise qui monte. Un point de chute idéal pour visiter la ville, mais aussi pour élargir son horizon en profitant des visites du vignoble bordelais proposées par la maison.

La chambre à réserver : la Très Grande Chambre avec sa terrasse de 19m2, avec sa cheminée d’époque en marbre, et une salle de bains aux murs de briques rouges qui n’est pas sans rappeler certaines façades d’immeubles new-yorkais…

Le prix : à partir de 130 € la chambre double.

Casa Blanca, 39 rue de la Course, 33000 Bordeaux. Tél. : 06 85 72 76 11.

3. La Maison du Lierre… comme à la maison

Hôtel La Maison du Lierre, un parfait équilibre entre décoration bourgeoise et esprit très campagne chic. Photo presse

Voilà enfin dévoilée une adresse peu connue, nichée dans le Triangle d’Or de Bordeaux centre, non loin de la Place des Quinconces. Si l’hôtel doit son nom au lierre qui recouvre sa terrasse intérieure — vieille de plus de deux siècles — rien ici ne semble avoir subi les outrages du temps : murs immaculés, linge de maison en lin, coussins brodés… Un parfait équilibre entre décoration bourgeoise et esprit très campagne chic. Un accueil charmant vient compléter l’ensemble, avec un personnel jamais avare de bons conseils sur les meilleures tables du quartier.

La chambre à réserver : l’une des chambres du rez-de-chaussée avec terrasse, dont l’ouverture sur l’extérieur et le plaisir de prendre son petit-déjeuner au soleil font bien vite oublier une superficie digne d’un appartement parisien (14m2).

Le prix : à partir de 130 € la nuit.

Hôtel La Maison du Lierre, 57 rue Huguerie, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 56 51 92 71.

4. La Cour Carrée, zen et très bien situé

La Cour Carrée, un charmant boutique hôtel à quelques pas des quais et du fameux Triangle d’Or bordelais. Photo presse

Un charmant boutique hôtel construit autour d’un patio arboré, à quelques pas des quais et du fameux Triangle d’Or bordelais. Dans les espaces communs et les chambres, un décor minimaliste aux accents scandinaves, qui manque parfois un peu de chaleur, mais jamais de luminosité, et ce quoi qu’en décide la météo : murs blancs, peintures mates, belles assises en bois, grandes fenêtres… Il y règne une atmosphère très « zen » et une propreté irréprochable, qui ravira les plus ordonnés. Au rez-de-chaussée, on s’attable chaque matin autour d’un petit-déjeuner roboratif qui peut aussi être servi en chambre, avant d’aller écumer les rues commerçantes du centre-ville.

La chambre à réserver : la n° 24, sous les toits et très spacieuse, mansardée, avec poutres apparentes et une salle de bains séparée par une verrière, qui laisse apparaître un beau mur de pierres.

Le prix : à partir de 100 € la nuit pour une chambre double.

La Cour Carrée, 5 rue de Lurbe, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 57 35 00 00.

5. Hôtel Seeko’o, ultramoderne attitude

On aime le parti prix très moderne du Seeko’o Hôtel Design Bordeaux. Photo presse

Changement de décor pour ce 4-étoiles aux accents futuristes, à mille lieues des belles demeures bourgeoises et autres hôtels particuliers du XIXe siècle de ce classement. Situé à l’écart du centre-ville, dans le quartier des Hangars, ce bâtiment aux allures d’iceberg blanc et vitré semble surgir de nulle part… et pourtant ! Cette froideur extérieure ne s’applique heureusement pas à ses 44 chambres, lumineuses et résolument urbaines, au sol recouvert d’une moquette dont l’imprimé donne le sentiment de marcher sur l’océan — ou en apesanteur. Au 4e étage, les sportifs trouveront de quoi assouvir leur bougeotte avec un centre de fitness plutôt bien équipé, tandis que les autres iront profiter d’un cocktail au bar.

La chambre à réserver : la n°504, dotée d’un balcon et d’une vue imprenable sur le pont Chaban Delmas et les flots de la Garonne.

Le prix : à partir de 90€ la nuit pour une chambre double.

Seeko’o Hôtel Design Bordeaux, 54 quai de Bacalan, 33300 Bordeaux. Tél. : 05 56 39 07 07.

6. Mama Shelter, la valeur sûre

Les voyageurs de passage viennent au Mama Shelter pour le bon rapport qualité-prix. Photo presse

On ne présente plus la célèbre enseigne de boutique-hôtels lancée par Serge et Jérémie Trigano, qui ouvre en 2013 une adresse légèrement plus haut de gamme que les précédentes, à savoir en plein centre-ville, et décorée par Philippe Starck. Dès l’entrée dans le lobby, on y retrouve cependant le joyeux désordre organisé qui fait le charme du concept : mobilier design, graffitis au plafond, béton brut, baby-foot, restaurant survolté… Dans les chambres, un code couleur rose pâle un brin écœurant, compensé par des lumières douces, des salles de bains blanches comme neige, une literie digne d’un 5-étoiles et la tentation de s’enfermer des heures pour profiter des centaines de films offerts par la Mama.

La chambre à réserver : la 371 catégorie Mama de Luxe, aussi guimauve et minimaliste que les autres, mais dotée d’une grande baie vitrée ouverte sur les toits de la ville.

Le prix : à partir de 80 € la nuit pour une chambre double.

Mama Shelter, 19, rue Poquelin-Molière, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 57 30 45 45.

7. Hôtel Konti, pour le style néo Art déco

Adresse chic & arty dans le Triangle d’or, l’Hôtel Konti se découvre et se vit comme une maison d’hôtes au style singulier. Photo presse

Au début des années 1910, le lieu abritait l’Auberge du Coq d’Or, une belle brasserie dont le Konti a gardé l’architecture d’époque de la salle du rez-de-chaussée, surmontée d’une salle de bal. L’ensemble a conservé un style très Art déco : teintes ocre et dorées, vitraux, hauts plafonds, papiers peints aux motifs géométriques, fauteuils en velours vert sombre… Et au rez-de-chaussée, un salon des correspondances aux faux airs de boudoir, où prendre un café en s’imaginant en dandy des Années folles. Un parti pris rétro-vintage qui n’exclut pas de vivre avec son temps : toutes les étapes du séjour, de la réservation au check out, peuvent se faire directement depuis son smartphone.

La chambre à réserver : aucune chambre ne se distingue particulièrement dans ce 4-étoiles, mais en cassant sa tirelire, on peut s’offrir la suite Sky, avec sa terrasse panoramique et une vue à 360° sur la ville.

Le prix : à partir de 86 € la nuit en chambre double.

Hôtel Konti by HappyCulture, 10 rue Montesquieu, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 56 52 66 00.

8. Le Burdigala, l’adresse des épicuriens

Ce 4-étoiles de 83 clés situé à quelques pas de l’Hôtel de Ville. Photo presse

Dans ce 4-étoiles de 83 clés situé à quelques pas de l’Hôtel de Ville, on vient chercher l’atmosphère rassurante des hôtels chics de grandes villes françaises. Le genre d’établissement où l’on descend avec un brin de nostalgie, tant la décoration bourgeoise-classique mâtinée de petites touches Art déco rappelle parfois certains hôtels des années 1970. Dans les 83 chambres et suites, tout n’est que teintes et matières douces, créant une atmosphère feutrée tout à fait enveloppante. Au rez-de-chaussée, on trouve une brasserie chic proposant tout ce que le Sud-Ouest très traditionnel a de meilleur à offrir — dont une carte des vins très bien fournis en grands crus de la région.

La chambre à réserver : la n°305, très calme et plus spacieuse que les chambres de cette catégorie, avec une salle de bains équipée — comble du luxe — d’une douche et d’une baignoire.

Le prix : à partir de 120 € la nuit pour une chambre double.

Le Burdigala, 115 rue Georges Bonnac, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 56 90 16 16.

9. L’Hôtel Particulier, alternative entre chambres d’hôtes et apparts’hôtels

L’Hôtel Particulier, une adresse un peu particulière à deux pas de la cathédrale Saint-André. Photo presse

Une bâtisse du XIXe siècle proche de la cathédrale Saint-André, derrière laquelle se cache une adresse un peu particulière, pensée pour ceux qui auraient l’intention de faire durer leur escapade sur plusieurs jours. Dans les étages, des chambres tout ce qu’il y a de plus classique — cheminée d’époque, parquets massifs, pierres apparentes — mais aussi des studios indépendants très bien équipés, permettant une autonomie très appréciable en cette période de fermeture aléatoire des restaurants et autres débits de boissons. Et à l’abri des regards, une très belle cour intérieure, où s’installer au moindre rayon de soleil.

La chambre à réserver : la Pessac-Léognan, ancienne salle de réception du Cardinal Donnet, avec sa belle hauteur sous plafond, ses moulures et son imposante cheminée.

Le prix : à partir de 109 € la nuit pour une chambre double.

L’Hôtel Particulier, 44 rue Vital Carles, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 57 88 28 80.

10. Hôtel de Tourny, le luxe discret bordelais

Hôtel de Tourny, un charmant établissement de 15 chambres. Photo presse

C’est dans l’intimité cossue de deux hôtels particuliers du XVIIIe siècle que l’on trouve ce charmant établissement de 15 chambres. Côté accueil, un lobby qui annonce la couleur — parquet massif, assises scandinaves revisitées, luminaires design — et un personnel des plus gracieux. Dans les étages, le minimalisme du décor compense l’exiguïté de certains espaces, et le fait de donner sur le petit patio de l’hôtel donne la sensation d’être coupé du bruit de la ville. Avec un véritable effort côté confort : literie épaisse, oreillers joufflus, et de surprenants carreaux multicolores dans les salles de bains. Sans oublier un excellent room-service !

La chambre à réserver : la n°38, avec ses grandes fenêtres, ses fauteuils en velours vert pomme et sa moquette gris sombre.

Le prix : à partir de 130 € la nuit pour une chambre double. En réservant en direct, l’hôtel garantit une réservation personnalisée, flexible et une réduction tarifaire.

Hôtel de Tourny, 16 rue Huguerie, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 56 81 56 73.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s