Covid-19 : la France réclame un test PCR négatif aux voyageurs européens à partir du 24 janvier

Article publié sur passeportsante.net

Après un premier durcissement des contrôles aux frontières entre la France et les pays extérieurs à l’Union européenne, Emmanuel Macron a annoncé lors du Conseil européen ce jeudi 21 janvier 2021, que de nouvelles mesures restrictives vont être mises en place pour les voyageurs européens. A compter de ce dimanche minuit, un test PCR négatif sera désormais obligatoire pour tous les voyageurs européens (hors voyages dits essentiels) arrivant en France.

Obligation d’un test PCR négatif pour les voyageurs européens arrivant en France

Après un premier durcissement des contrôles aux frontières françaises mis en place le 18 janvier dernier réclamant un test négatif au Covid de moins de 72h pour tous les voyageurs hors UE (Royaume-Uni compris) et un auto isolement de 7 jours, de nouvelles mesures restrictives vont s’ajouter pour les voyageurs européens. C’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron ce jeudi 21 janvier 2021 lors du Conseil européen consacré à la crise sanitaire. La France renforce ainsi ses contrôles à l’intérieur de l’Union européenne afin de lutter contre la propagation des variants du coronavirus. 

A partir de ce dimanche 24 janvier 2021 à minuit, il sera désormais obligatoire de présenter un test PCR réalisé 72 heures avant le départ pour l’ensemble des voyageurs européens (hors voyages dits essentiels) arrivant dans l’Hexagone. « Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront en particulier exemptés », a précisé l’Elysée. 

Les voyages non essentiel « fortement déconseillés »

En parallèle du Conseil européen des 27 états membres, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré ce jeudi soir qu’en « raison de la situation sanitaire très grave », « tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés ». Pour autant, la dirigeante a affirmé qu’il était « de la plus haute importance de continuer à faire fonctionner le marché unique ». Autrement dit, elle met un point d’honneur à ce que le transport « fluide des travailleurs essentiels et des marchandises à travers les frontières » puisse continuer. 

La cheffe de la Commission a également proposé d’ajouter une nouvelle couleur aux cartes de l’ECDC, qui permettent de visualiser les taux d’incidence dans les différentes régions de l’UE. Il s’agit du « rouge sombre » qui s’ajoute au rouge, orange et vert. Les voyageurs en provenance de ces régions de couleur rouge foncé, pourraient ainsi être amenés à présenter obligatoirement un test avant leur départ et à s’isoler à leur arrivée. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s