Les Français se préparent à un nouveau confinement

Article publié sur lefigaro.fr

Faute de croire en la capacité du gouvernement à endiguer l’épidémie, les trois quarts des Français sont résignés à l’idée d’être reconfinés, selon un sondage publié par Les Échos.

Les Français s’attendent à l’annonce d’un nouveau confinement. Le Figaro

Les Français sont résignés : 72 % d’entre eux estiment qu’« un nouveau confinement aura lieu prochainement », selon un sondage OpinionWay-Square publié lundi 18 janvier par Les Échos . Une perspective qui ne les réjouit toutefois pas, puisqu’ils ne sont que quatre sur dix (41%) à souhaiter ce troisième confinement.

Inquiétudes liées aux nouveaux variants, sentiments d’impuissance vis-à-vis d’un nombre quotidien de contaminations qui ne faiblit pas… Si les Français sont fatalistes à l’idée de passer de nouvelles semaines confinés, c’est le signe qu’ils n’ont pas confiance en la capacité du gouvernement à résoudre la crise, selon l’Institut de sondage. Seuls 39% des Français disent faire confiance aux autorités pour «organiser la campagne de vaccination»… Et une personne sur 4 affirme «n’avoir pas confiance du tout.» « Avec les ratés des débuts et le sentiment, très anxiogène, que les Français ne se vaccinent pas assez rapidement, le doute s’est installé et sera difficile à lever », observe auprès des Échos Bruno Jeanbart, le directeur général adjoint de l’Institut de sondage.

« Les gens en ont marre»

Les personnes interrogées témoignent toutefois d’une volonté de plus en plus importante de se faire vacciner : 49% des Français souhaitent désormais se faire immuniser, soit 8 points de plus qu’il y a un mois. Parmi eux, une majorité de personnes âgées : 72% des plus de 65% comptent se faire vacciner, contre 27% des jeunes. « Il y a dans l’opinion un sentiment de résignation et de lassitude qui pose à la fois la question de l’acceptabilité et de tout ce qui est accumulé en termes de mécontentements – et peut devenir explosif en sortie de crise », analyse Bruno Jeanbart. « Les gens en ont marre », résume-t-il.

Interrogé mardi sur Franceinter, Olivier Véran n’a pas exclu la possibilité d’un nouveau confinement, sans toutefois le confirmer dans l’immédiat. «Le virus circule moins que chez la plupart de nos voisins, et nous ne sommes pas dans une partie exponentielle de la courbe», estime le ministre de la Santé . «Nous avons confiné à deux reprises, parce que les hôpitaux débordaient, que toutes les simulations nous le montraient, et que les chiffres de contamination avoisinaient les 50.000 nouveaux cas par jour. Mais est-ce que le confinement est une mesure que nous allons prendre ? Je ne peux pas vous répondre.»

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s