Littérature : 21 classiques à lire au moins une fois dans sa vie

Article publié sur bibamagazine.fr

Dans son livre Pourquoi lire des classiques, l’écrivain italien Italo Calvino a apporté cette réponse : « Un classique est un livre qui n’a jamais fini de dire ce qu’il a à dire. » Une résonnance sans fin dans notre esprit et qui l’adoucira…assurément. Voici une liste de livres plébiscités par les lecteurs depuis des décennies.

On le sait : la lecture n’a que des bienfaits. Stimulation du cerveau, diminution du stress, amélioration des connaissances, du vocabulaire, de la mémoire, de l’attention et de la concentration, développement des capacités d’analyses… Bref, on ne le répétera jamais assez, lire est un excellent divertissement. Et lire de la fiction serait encore meilleur. En effet, plusieurs études montrent que la fiction n’est pas que purement divertissant, elle permettrait aussi et surtout de développer des compétences qui nous seraient très utiles au boulot.

Lire pour développer sa logique

En effet, lire de la fiction améliorerait de façon considérable nos capacités de raisonnement et de logique. Un roman, quel qu’il soit, peut nous donner des idées, qui seraient transposables dans notre vie professionnelle. En parallèle, les personnes qui lisent de la fiction ont une compréhension plus grande que les autres, selon une étude de l’Université de Toronto. Pour Keith Oatley, professeur de psychologie, « ces effets s’expliquent en partie par le processus d’engagement dans les histoires qui consiste à s’impliquer émotionnellement ».

Lire pour développer son empathie

D’après une recherche menée par Raymond Mar, psychologue à l’Université de York au Canada, s’identifier aux personnages fictifs d’un roman nous amènerait à devenir plus empathique envers les gens dans la vie réelle. Selon lui, lorsqu’on lit un livre, on se connecte à des expériences personnelles qui sont souvent le reflet des pensées et émotions délivrées dans l’histoire.

Lire pour diminuer le stress

En comparaison avec d’autres activités relaxantes, lire est le meilleur moyen de déstresser. Le neuropsychologue David Lewis a déclaré que la lecture réduit les niveaux de stress de près de 68 % ! Six minutes de lecture seulement permettent d’abaisser la fréquence cardiaque et de soulager la tension dans les muscles.

1/21 Orgueil et Préjugés de Jane Austen

Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s’amourache d’un bel officier, Wickham. Au roman sentimental et de coup de foudre, Jane Austen substitue celui qui décrit l’évolution d’une psychologie plus complexe, où se mêlent la raison, le sentiment de gratitude, la méfiance à l’égard des ” premières impressions “. L’abondance des menus événements, qui passionnent autant que de grandes aventures, fait l’un des charmes du roman britannique. Elle se combine avec la finesse d’une analyse entièrement intégrée à la description du comportement, et avec un humour discret, mais toujours présent.

2/21 Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes

Roland Barthes s’appuie ici sur ses lectures d’œuvres littéraires, qu’il s’agisse de romans comme Les Souffrances du jeune Werther de Goethe qui tient notamment un rôle important, d’œuvres poétiques ou théâtrales, mais aussi sur toute autre forme d’art et de création (musique, peinture, etc.), qu’il combine à sa propre réflexion, à ses propres expériences et parfois à des discussions privées pour former un discours sur la sphère amoureuse.

3/21 Madame Bovary de Gustave Flaubert

L’histoire d’une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort.

4/21 Vingt-quatre heures dans la vie d’une femme de Stefan Zweig

Au début du siècle, une petite pension sur la Riviera. Grand émoi chez les clients de l’établissement : l’épouse d’un des pensionnaires, Mme Henriette, est partie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée. Seul le narrateur prend la défense de cette créature sans moralité.

5/21 Bonjour Tristesse de Françoise Sagan

Voici le premier roman de Françoise Sagan ! L’histoire ? Celle de Cécile, lycéenne parisienne qui vient de rater son baccalauréat et passe l’été de ses dix-sept ans dans une belle villa de la Côte d’Azur avec son père Raymond et la maîtresse de ce dernier, Elsa. Cécile et son père qui ont une relation fusionnelle veulent faire du plaisir un programme et du bon temps un mot d’ordre en profitant du soleil, des joies de la baignade et de la lecture, des sorties et des discussions nocturnes.

6/21 A la recherche du temps perdu de Marcel Proust

Voilà un gros morceau de la littérature française… Les 7 premiers tomes sont sortis du vivant de l’auteur, puis les 3 suivants après sa mort. Plutôt que le récit d’une séquence déterminée d’événements, cette œuvre s’intéresse non pas aux souvenirs du narrateur mais à une réflexion psychologique sur la littérature, sur la mémoire et sur le temps.

7/21 Gatsby le magnifique, de Francis Scott Fitzgerald

New York, années folles… Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu’une seule personne : Daisy Buchanan.

8/2 1Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee

Enorme succès littéraire dans les 60s aux Etat-Unis l’ouvrage raconte se situe dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression. Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche.

9/21 La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole

L’auteur, s’est suicidé en 1969, lassé d’avoir vainement essayé de publier son roman, qui fut couronné à titre posthume par le prix Pulitzer en 1981. Années 1960 à la Nouvelle Orléans : Ignatius est un étudiant médiéviste, hypocondriaque et misanthrope qui abhorre la société américaine et ses travers. Sa confrontation avec le monde du travail est un véritable choc.

10/21 Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

Une épopée familiale sur sept générations est considérée comme l’un des romans les plus importants de la littérature latino-américaine.

11/21 L’écume des jours de Boris Vian

Un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant.

12/21 Mange, prie, aime d’Elizabeth Gilbert

À trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Et puis tout s’écroule. Dans ce roman, elle décrit sa quête spirituelle pour se reconstruire à travers l’Italie, l’Inde et l’Indonésie.

13/21 La métamorphose de Franz Kakfa

Un livre qui rappellera des souvenirs à tous ceux qui ont fait allemand LV1 (ou 2). Il s’agit de l”histoire, “excessivement répugnante”, dit l’auteur, d’un homme qui se réveille changé en cancrelat.

14/21 Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway

L’une des oeuvres majeure d’Ernest Hemingway, si ce n’est la principale. L’histoire : obstiné, persévérant mais désespéré, encouragé par le jeune Manolin, Santiago puise au plus profond de lui les ressources nécessaires pour braver le destin. Lors d’une nuit de pêche, après un éprouvant combat, il parvient à sortir un énorme espadon.

15/21 1984 de George Orwell

Dans cette dystopie, on suit l’histoire de Winston Smith qui évolue dans une société gouvernée par Big Brother. Ce dernier contrôle tout, même les pensées de ses sujets.

16/21 Sa Majesté des Mouches de William Golding

Un groupe de jeunes garçons de la bonne société anglaise se trouve livré à lui-même sur une île déserte après un accident d’avion. Luttes entre groupes rivaux, jeux brutaux, relations dominants-dominés : cette mise en situation d’une micro société est le prétexte d’une fable sans illusion sur la cruauté humaine, qui commence dès l’enfance.

17/21 La vie devant soi de Romain Gary

Quartier de Belleville, années 70. Momo, 10 ans vit chez Madame Rosa, une ancienne prostituée qui a créé “une pension sans famille pour les gosses qui sont nés de travers”, c’est à dire qu’elle accueille des enfants de prostituées pour les protéger de l’assistance publique ou des “proxinètes”, comme dit Momo.

18/21 Lolita, de Vladimir Nabokov

Ce roman est écrit comme la longue confession d’un homme, Humbert Humbert, décrivant la relation qu’il a eue avec Dolorès Haze durant plusieurs années. Au début du roman, Humbert a 37 ans et la jeune fille, qu’il surnomme Lolita, a 12 ans et demi.

19/21 Sur la route, de Jack Kerouac

Ce roadtrip autobiographique possède une originalité certaines : il a été écrit d’un seul jet, en trois semaines (du 2 au 22 avril 1951), sur un rouleau de papier de 120 pied.

20/21 L’étranger d’Albert Camus

C’est le premier roman d’Albert Camus, écrit en 1942. L’histoire commence quand Meursault reçoit un télégramme annonçant que sa mère vient de mourir. Il se rend en autocar à l’asile de vieillards, situé près d’Alger. Veillant la morte toute la nuit, il assiste le lendemain à la mise en bière et aux funérailles, sans avoir l’attitude attendue d’un fils endeuillé ; le protagoniste ne pleure pas, il ne veut pas simuler un chagrin qu’il ne ressent pas.

21/21Harry Potter de J.K. Rowling

Difficile de passer à côté de cet incontournable de la littérature jeunesse. Harry Potter, les aventures en 7 tomes d’un jeune apprenti sorcier qui doit vaincre le plus méchant de tous les méchants. Même si vous avez vu tous les films, cela vaut le coup de lire tous les livres pour se mettre dans l’ambiance.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s