Couvre-feu à 18h : les sept choses que vous aurez encore le droit de faire

Article publié sur capital.fr

Après 18 heures, les activités des Français seront désormais impactées, et ce, sur tout le territoire, mais il reste des exceptions.

Dès 18 heures, ce samedi 16 janvier, toute la France vivra au même rythme, et pour cause, tout le monde devra être chez soi. En théorie. Mais ce couvre-feu laisse tout de même quelques portes de sortie dans certains cas avec, bien évidemment, une attestation entre les mains. Ainsi, le Premier ministre et le site internet du Service public ont listé tous les déplacements autorisés après 18 heures, que ce soit en semaine ou le week-end.

  • Les raisons professionnelles

Cela concerne ceux qui doivent se rendre sur leur lieu de travail, en revenir ou devant effectuer un déplacement ne pouvant être reporté. Il faut alors faire remplir un justificatif de déplacement professionnel par son employeur. Les non-salariés, quant à eux, doivent remplir l’attestation individuelle de déplacement dérogatoire, en cochant la case : “Déplacement entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.” À noter que pour certains métiers, la carte professionnelle suffit à justifier un déplacement pour le travail.

  • Un motif familial impérieux

Sont concernées les gardes d’enfants, la visite d’un proche en situation de handicap, une personne vulnérable, ou la nécessité de l’emmener à l’hôpital.

  • Sortir ses animaux de compagnie

Comme lors de tous les confinements ou couvre-feux, en étant muni de son attestation, il sera possible de sortir son chien, notamment.

  • Transports

Aller prendre un avion ou un train, mais seulement s’il part entre 21 heures et 6 heures du matin. Il faudra évidemment être muni d’un billet qui fera office de preuve.

  • Raisons de santé

Se déplacer après 18 heures pour aller à l’hôpital, chez le médecin (si la téléconsultation n’est pas possible) ou aller chercher des médicaments. Les pharmacies resteront en effet ouvertes après 18 heures.

  • Récupérer ses enfants

En semaine, les parents pourront, après 18 heures récupérer leur progéniture à la crèche, à l’école ou chez la nounou.

  • Être livré

Dans les grandes villes principalement, les restaurants proposant de la vente en livraison pourront continuer à travailler grâce à une dérogation.

Plus de sport après 18 heures

Des mesures extrêmement limitées donc, conditionnées aux motifs indiqués sur l’attestation dérogatoire présente sur le site du gouvernement. Il ne sera donc plus possible d’aller faire du sport après 18h, le site du Service public le précise clairement : “La pratique sportive ou la promenade en plein air est interdite pendant les horaires de couvre-feu”.

En outre, il sera impossible de continuer les activités extra-scolaires (pour les enfants), de faire du click & collect dans les restaurants ou autres magasins.

Gare aux amendes

En cas de non-respect de ces règles, les amendes prévues sont explicites :

– 135 € lors d’une première sanction, puis 375 € en cas de non-paiement ou non-contestation dans le délai imparti.
– 200 € en cas de récidive dans les quinze jours.
– 3.750 € si trois infractions sont commises en moins de 30 jours, passible également de “6 mois d’emprisonnement”.

Ces mesures visent à faire face à la recrudescence de cas dans l’Hexagone, plus de 20.000 en moyenne, donc bien loin de l’objectif des 5.000 que l’exécutif s’était fixé en octobre dernier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s