Galette des rois : une chef pâtissière vous donne ses conseils pour une galette maison réussie

Article publié sur francebleu.fr

C’est une tradition presque aussi vieille que le monde. A l’approche de l’Épiphanie (6 janvier), il est de coutume de manger une galette pour tirer les rois de l’année qui commence. Du feuilletage à la crème pâtissière en passant par la frangipane, suivez les conseils de notre chef.

Cette année, la chef pâtissière Nina Métayer a baptisé sa galette “Renaissance” comme pour renaître de cette année 2020 compliquée

L’épiphanie n’aura lieu que le jeudi 6 janvier mais certains se sont déjà jetés sur la galette des rois. Présente dans les supermarchés depuis plusieurs semaines, les boulangeries commencent à les préparer ce week-end.

Si certains décident de l’acheter toute faite, il n’est pas si compliqué de se lancer dans la réalisation de ce gâteau feuilleté. Pour vous aider, nous avons contacté Nina Métayer. C’est l’une des meilleures chefs pâtissières de France et elle vous donne quelques conseils pour réussir à la perfection votre galette maison.

Conseil n°01 : acheter une pâte feuilleté chez un artisan

Sans bons ingrédients, le gâteau risque d’être décevant en bouche. Surtout que la base de la galette c’est bien sûr sa pâte feuilletée. Pour cela, vous pouvez la réaliser chez vous avec de la patience. Sinon, Nina Métayer vous recommande de l’acheter auprès d’un boulanger.

Pour faire sa galette, il faut choisir une bonne pâte feuilletée chez un artisan. Il a le coup de main et le geste précis.

Conseil n°02 : réussir sa garniture

C’est l’une des étapes cruciales pour la réussite de votre galette des rois. La garniture donne ce goût unique à ce gâteau feuilleté. Il y a bien sûr la célèbre frangipane présente dans la plupart des galettes. Mais elle peut être remplacée par une crème d’amandes.

Pour la crème d’amandes, vous aurez besoin d’œufs, du sucre, de la poudre d’amende, du beurre. Selon les goûts on peut ajouter de la fleur de sel, des sucres moins raffinés, des farines plus travaillées.

Et pour ce qui est de la frangipane…

Pour la frangipane il faudra mélanger une crème pâtissière et une crème d’amandes. Et on peut ajouter d’autres ingrédients selon les goûts.

Conseil n°03 : soigner le dessin de la galette

Au-delà de l’aspect gustatif, il ne faut pas oublier l’aspect graphique de la galette des rois. Chaque année les chefs pâtissiers se décarcassent pour trouver des idées originales. Cette année, Nina Métayer a décidé de représenter un arbre de vie pour symboliser la renaissance. Un hommage à son châtaigner abattu l’an dernier mais aussi à la naissance de son deuxième enfant.

Le dessin de la galette, c’est la meilleure manière pour s’approprier le gâteau. C’est ce qui va donner la signature de celui qui va faire la galette. On peut s’amuser à faire un beau grillage.

Si vous voulez suivre une recette étape par étape, Nina Métayer vous propose la sienne ICI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s