Les douceurs sucrées à goûter au moins une fois dans sa vie à Bordeaux

Article publié sur lebonbon.fr

Les Puits d’amour de Captieux – Maison Seguin

C’est une nouvelle année qui commence ! Et puisque les événements festifs et les rassemblements ne sont pas au programme pour le moment, nous te proposons de noyer ton chagrin dans les sucreries. Et oui, notre région regorge de spécialités sucrées, qui te donneront du peps pour débuter 2021 en beauté.

Les canelés

Comment parler de Bordeaux sans évoquer les incontournables canelés ? Cette mignardise aurait été inventée au XVIIIème siècle par les sœurs du couvent les Annonciales. Elles auraient repris la recette du canelot, un petit gâteau enroulé autour d’une tige de canne et frit au saindoux, pour en faire une variante. Ces religieuses auraient eu pour habitude de réaliser ces pâtisseries en utilisant des restes de farine trouvés dans les cales des bateaux du port de Bordeaux. La recette a bien entendu évolué au fil des années, et le canelé, à base de vanille, de rhum et de sucre de canne, est maintenant un emblème de la ville ! Moelleux et tendre, comme à la Cassonade, ou imbibé d’Armagnac au Comptoir de Mathilde, ces petits gâteaux sauront conquérir ton cœur…

Où acheter les canelés ?
Le Comptoir de Mathilde – 74 Rue Sainte-Catherine, 33000 Bordeaux
La Cassonade – 53 Rue Saint-James, 33000 Bordeaux
Lemoine Canelé – 56 rue Baudin, 33110 Le Bouscat

Les puits d’amour

@LePuitsd’AmourdeCaptieux

Les puits d’amour sont nés d’une rencontre entre un membre de la famille Seguin, boulangers pâtissiers depuis plusieurs générations, et un boulanger Palois. Ce dernier confia sa recette des puits d’amour à la famille Seguin lorsqu’il prit sa retraite, laquelle fut transmise de génération en génération jusqu’à l’ouverture à Bordeaux de plusieurs boutiques. Ce petit biscuit en pâte feuilletée a conservé la même recette depuis le début, et connaît toujours le même succès !

Où trouver les puits d’amour ?
Maison Seguin – 160 Avenue Charles De Gaulle 33000 Bordeaux

Les dunes blanches

Pour la petite anecdote, les dunes blanches proviennent d’une boulangerie du Cap-Ferret. Et non, ce n’était pas la spécialité du boulanger, mais une spécialité inventée par son fils qui, en rentrant de soirée, eut l’idée de mélanger des chouquettes avec une crème destinée à un autre dessert. Quelle ne fut pas la surprise de son père de voir que cette combinaison remporta un franc succès auprès des clients ! Qui a dit que l’alcool ne pouvait pas donner de brillantes idées?

Où acheter les dunes blanches ?
Chez Pascal – 7 Rue de la Vieille Tour, 33000 Bordeaux

Les bouchons de Bordeaux

Dans les années 75, Jacques Pouquet, pâtissier-chocolatier, exprimait une folle envie de fabriquer une spécialité régionale. Et quoi de plus représentatif de la Gironde que le vin et le raisin? Après de nombreuses tentatives, il créa une recette à base de pâte d’amande et de raisin, le tout moulé en forme d’un bouchon de bouteille en liège. Ce fut la naissance du Bouchon de Bordeaux ! Depuis 1999, c’est sa fille qui perpétue la tradition en y apportant plusieurs variantes.

Où trouver les Bouchons de Bordeaux ?
Occitanie – 68 rue des Remparts, 33000 Bordeaux
Le comptoir Bordelais – 1 Rue Piliers de Tutelle, 33000 Bordeaux

La galette des rois bordelaise

Puisque nous entrons dans la période de l’épiphanie, nous ne pouvons faire autrement que de te conseiller la galette des rois bordelaise. Le partage de la galette des rois semble tirer ses origines des saturnales romaines. Lors des cérémonies dédiées au dieu Saturne, un gâteau rond aux figues, aux dattes et au miel était coupé en parts égales, et réparties entre maîtres et esclaves. Il contenait une fève, et celui qui la trouvait était nommé roi. Bien sûr, la galette est également une tradition chrétienne, puisqu’elle célèbre les rois mages lors de l’Epiphanie. Du XVIIè siècle aux années 1910, les boulangers offraient à cette occasion la galette des rois à leurs clients. La galette bordelaise, très connue depuis le XIXè siècle, est sous la forme d’une couronne briochée agrémentée de cognac et de cédrat confit.

Où trouver la galette des rois bordelaise ?
Pâtisserie San Nicolas – 11 Rue Duffour Dubergier, 33000 Bordeaux
Aux douceurs de Bacalan – 160 Boulevard Albert Brandenburg, 33300 Bordeaux
Pâtisserie LoÏc Aspa – 258 Boulevard du Président Wilson, 33000 Bordeaux

Les noisettines du Médoc

À la fin des années 70, Michel Noyez fabriquait des Noisettines, des noisettes plongées dans du sirop maison, pour une femme qui lui suggéra de les commercialiser. Il les cuisinait donc la nuit dans la cuisine familiale de Blaignan, puis les vendait le matin sur les marchés de la région. Ces confiseries artisanales sont déclinées maintenant sous différentes formes au sein de la maison Les Noisettines du Médoc.

Où trouver les Noisettines ?
Noisettines du Médoc – 34 Rue des Remparts, 33000 Bordeaux

Le pastis Landais

Le pastis landais est une brioche, populaire au XVIIe siècle, puisque les paysannes en préparaient de grosses fournées pour les grandes occasions : mariages, communions, fêtes locales… Les Landais ont conservé cette tradition, puisqu’on le retrouve encore dans les fêtes traditionnelles, ou encore à l’heure du thé ! Parfumé au rhum et à la vanille, cette douceur est toujours aussi agréable en bouche.

Où trouver le pastis landais ?
La boutique des P’tits Cageots – 244 Avenue de Thouars, 33400 Talence

Les merveilles

Les beignets de carnaval proviennent d’une tradition chrétienne : le Carême était une période de jeûne de 40 jours. Le jour précédant le Carême, Mardi-gras, était un jour où l’excès était autorisé pour s’y préparer : grosse consommation de nourriture grasse, déguisements de Carnaval… Les chrétiens réalisaient donc des crêpes et des beignets pour utiliser toutes les réserves d’oeufs et de gras, qui ne pouvaient pas se conserver durant le jeûne. Même si le Carême est de nos jours beaucoup moins pratiqué, la tradition du Mardi-gras est toujours d’actualité ! Les beignets ont des noms différents selon les régions de France : si les beignets lyonnais sont nommés “bugnes”, à Bordeaux, ce sont les “merveilles”!

Où trouver les merveilles ?
Pâtisserie San Nicolas – 11 Rue Duffour Dubergier, 33000 Bordeaux
Aux Merveilleux de Fred – 7 Place Jean Jaurès, 33000 Bordeaux

Les guinettes bordelaises

Les fameuses guinettes ont été créées par un chocolatier bordelais qui, pendant l’entre-deux-guerres, fit macérer involontairement une cerise dans de l’alcool, avant de l’enrober de chocolat noir. L’appellation “Guinette” découle du mot “guine”, signifiant des cerises petites et acides. Ce bonbon marie subtilement cerise, chocolat, et liqueur, et promet une explosion de saveur ! Parfait pour les fêtes ! A Bordeaux, il y a autant de guinettes différentes que de chocolatiers.

Où trouver les guinettes bordelaises ?
Saunion – 56, cours Georges Clemenceau, 33000 Bordeaux
Maison Cadiot-Badie – 26 Allées de Tourny, 33000 Bordeaux

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s