La foire aux vins 2020: sélection Leclerc

Article publié sur le site Capital (Credit Photo @Le Figaro)

Pour la foire aux vins 2020, Capital a sélectionné les bouteilles à ne pas manquer chez E. Leclerc

Si l’offre se veut plus rassemblée que les années précédentes, avec plus de bio, elle demeure très conservatrice et sans véritable surprise (ni bonne ni mauvaise – heureusement). Pour vous aider à faire votre choix, Capital a sélectionné les meilleures bouteilles de vin rouge, de blanc, de rosé et de champagne des foires aux vins organisés par les cavistes, les supermarchés et les commerçants en ligne. Nous avons testé, noté et retenu les meilleurs crus.

Voici les vins à retrouver jusqu’au 10 octobre chez E. Leclerc

Saint-Estèphe 2018, Les Pagodes de Cos, 16/20

Le second vin de Cos d’Estournel ne renie pas sa prestigieuse filiation. Un grain de tanin soyeux, velouté, les épices et le fumé de l’élevage embarquent la bouche vers des territoires exotiques. A attendre deux ou trois ans pour l’apprécier. 44 euros. (vin rouge)

Francs-côtes-de-bordeaux 2018, Les Cerisiers, Château de Francs, 15,5/20

Une valeur sûre de l’appellation. Chaque année, la propriété d’Hubert de Boüard (Château Angélus) se distingue avec cette cuvée, à déguster sur une viande en sauce. 9,50 euros. (vin rouge)

Haut-médoc 2018, Château Cambon la Pelouse, 15/20

Tout juste promue cru bourgeois exceptionnel, cette propriété progresse d’année en année et ce 2018 tient sa promesse. Ferme à l’attaque, mais à l’allonge épicée. A garder en cave deux ou trois ans pour qu’il s’affine.13,95 euros. (vin rouge)

Côtes-du-roussillon 2019, Pur Schiste, Mas Amiel, 15/20

Gourmand, au fruit mûr mais frais et tendu. Le terroir s’exprime parfaitement en bouche. 9,95 euros. (vin rouge)

Côte-de-brouilly 2017, Diorite, Olivier Coquard, 14,5/20

Fidèle à son terroir, un beaujolais ample et généreux, mais qui sait rester frais en finale. 10,30 euros. (vin rouge)

Lussac-saint-émilion 2016, Apertus, 14,5/20

Un bordeaux souple, avec un amer délicat en finale. Le fruit est bien présent dans ce millésime exceptionnel. Il est à point pour être servi. 8,30 euros. (vin rouge)

Saumur-champigny 2019, Château de Chaintres

14,5/20. 9,20 euros. (vin rouge)

Gewurztraminer grand cru Zinnkoepflé 2018, cave de Betsheim

14/20. 9,85 euros. (vin blanc)

Saint-Emilion grand cru 2018, Château Boutisse

14/20. 15,95 euros. (vin rouge)

Fronsac 2018, Château de Carles

13,5/20. 12,50 euros. (vin rouge)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s